Accueil |Nationale |

MARCHE DES ÉTUDIANT : SCONSTANTINE

"Appliquez les articles 7 et 8!"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Apportant leur soutien aux étudiants d'Alger qui ont été réprimés, des milliers d'étudiants de Constantine ont manifesté hier.

Apportant leur soutien aux étudiants d'Alger qui ont été réprimés, des milliers d'étudiants de Constantine ont manifesté hier. Depuis l'université centrale des frères Mentouri, les étudiants ont marché jusqu'au centre-ville. Un dispositif sécuritaire impressionnant était dressé sans que les forces de l'ordre n'interviennent. La marche était imposante et extraordinaire. L'organisation était parfaite de sorte que le caractère pacifique du mouvement était le maître-mot. D'ailleurs, les étudiants auxquels se sont joints des enseignants scandaient «Jeich, dark police, khawa», un appel pour calmer les esprits après les dérapages enregistrés à Alger vendredi dernier. Le mouvement n'a rien perdu de son élan. Toujours aussi déterminés, les étudiants demandent le départ des quatre B au moment même où Belaïz, président du Conseil constitutionnel, déposait sa démission. Les étudiants refusent que Bensalah et Bedoui demeurent aux commandes et revendiquent l'application des articles 7 et 8. Ils étaient des milliers, hier, à sillonner les artères du centre-ville après une marche de deux heures presque. De la place Kennedy, passant par la rue Abane-Ramdane et la place des Martyrs, les étudiants ont rejoint la rue Messaoud Boudjriou sous l'admiration de la population et les commerçants qui n'ont pas jugé utile de baisser les rideaux. L'ambiance était même festive. Les étudiants scandaient également «l'Algérie mon amour, Algérie pour toujours», enchaînant avec des chansons patriotiques et notamment celle de «liberté». Sur les affiches portées par les manifestants on pouvait lire «Stop virus», «Bensalah, Bedoui, dégagez» ou encore «rana melina menkom». Plus amusant, un étudiant avait inscrit sur son affiche «Chaâb yourid Ctrl+alt+suppr», alors qu'une étudiante a écrit «étudiants libres capables de prendre des décisions». Ainsi, Constantine et à l'instar des autres villes a vécu un autre mardi de manifestations en attendant vendredi. Le climat était bon et favorable pour que la manifestation dure plusieurs heures. Aucun incident n'a été enregistré et tout s'est passdans le calme.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha