Accueil |Nationale |

LES ÉLUS DE TIZI OUZOU APPELLENT LEURS CAMARADES DES AUTRES WILAYAS

"Rejoignez les rangs du refus!"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Parallèlement à cet appel, les élus de l'APW de Tizi Ouzou ont lancé un appel pour une marche des élus aujourd'hui, jeudi, dans la ville de Tizi Ouzou.

L'appel a été lancé hier par les élus de la wilaya de Tizi Ouzou en direction des élus des autres wilayas d'Algérie pour rejoindre les rangs du refus d'organiser l'élection présidentielle du 4 juillet prochain. Dans un communiqué rendu public dans la journée, les élus de Tizi Ouzou, à leur tête le président d'APW, proposent une large adhésion pour faire avorter ce scrutin contraire à la volonté du peuple qui a exprimé son rejet massif via les marches de vendredi.
Parallèlement à cet appel, les élus de l'APW de Tizi Ouzou ont lancé un appel pour une marche des élus aujourd'hui jeudi dans la ville de Tizi Ouzou.
Le communiqué de l'APW diffusé aussi sur sa page Facebook, précise que le début de la marche est prévu à 10h. Les marcheurs battront le pavé de l'esplanade de l'ancienne mairie située au centre-ville vers le siège de la wilaya. A l'issue de cette action, ces derniers comptent remettre personnellement à l'administration les courriers notifiant «le rejet de l'élection de la honte». Pour le suivi continuel de l'évolution des choses, les élus ont convenu de se revoir chaque mardi à 13h. Il est également à noter que la journée d'hier a été marquée par plusieurs actions. Pour une troisième fois, les avocats ont marché pour exprimer leur rejet de l'élection présidentielle et le maintien du pouvoir à l'article 102 que le peuple refuse catégoriquement.
Pour cette catégorie, les avocats ont réaffirmé leur attachement à la volonté du peuple tout en exprimant l'engagement total de leur corporation avec le mouvement du 22 février qui voit des millions d'Algériens rejeter chaque vendredi les propositions du pouvoir tout en appelant le système à partir.
Par ailleurs, rappelons que l'université de Tizi Ouzou est engagée pleinement dans les débats sur l'avenir de la démocratie en Algérie par la réflexion et par l'action.
L'action est marquée chaque mardi par des marches des étudiants et des enseignants avec des sit-in et des rassemblements quotidiens dans les campus. Parallèlement aux actions, les enseignants sont engagés dans la réflexion par des conférences qui se tiennent chaque jeudi au niveau de l'auditorium. Ouvertes au grand public, les communications données par des personnalités de tous les domaines tentent à chaque fois d'apporter des réponses aux grandes questions posées par le mouvement du 22 février. C'est dans cette optique justement qu'une conférence est programmée aujourd'hui à partir de 10h. Elle sera animée par le docteur Saïd Sadi ancien détenu d'avril 80, ex- président du Rassemblement pour la culture et la démocratie et également auteur de plusieurs ouvrages.
Les communications présentées ont toujours donné lieu à des débats très intéressants et celle d'aujourd'hui n'y manquera pas. Des idées et des perspectives ont déjà été données par des conférenciers qui ont su attirer les étudiants en masse vers l'auditorium. Les enseignants promettent d'ailleurs de publier un corpus de ces communications.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha