Accueil |Nationale |

39E ANNIVERSAIRE DU PRINTEMPS BERBÈRE

C'est parti à Tizi Ouzou

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
revisiter les différentes étapes des événements du printemps berbèrerevisiter les différentes étapes des événements du printemps berbère

La célébration du 39e anniversaire du printemps berbère (Tafsut n imazighen) a démarré hier mercredi dans la wilaya de Tizi Ouzou.

Pour ce grand événement, un riche programme d'activités est en cours à l'initiative de la direction de la culture de la wilaya en collaboration avec le mouvement associatif. Pour cette année, les organisateurs ont choisi de placer cet événement sous le slogan de «la dimension amazighe du patrimoine culturel national». A cet effet, la Maison de la culture Mouloud-Mammeri abrite, depuis hier, des expositions portant sur le patrimoine culturel de la wilaya de Tizi Ouzou ainsi que sur le patrimoine culturel national, à savoir l'Ahellil de Gourara et l'Imzad, présentées par le Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques. Le programme en question comprend aussi une exposition sur le patrimoine culturel africain élaborée par le Centre national du patrimoine culturel africain. Bien entendu, cette célébration est l'occasion pour revisiter les différentes étapes des événements du printemps berbère à travers une exposition intitulée: «Rétrospective des événements du 20 avril 1980». Depuis hier aussi, la direction de la culture a initié une série de projections d'une bonne partie des longs métrages réalisés en langue amazighe à l'instar de La colline oubliée, La montagne de Baya, Machaho, Si Mohand Ou Mhand, L'insoumis, Mimezrane, Arezki l'indigène, Fadhma Nsoumer... De nombreuses pièces théâtrales en langue amazighe seront présentées dont celles écrites par le célèbre dramaturge Mohand Ouyahia (Mohia) à l'instar de Sinistri et Sin-nni. L'un des volets les plus importants dans ce genre d'événements est celui des conférences-débats et pour cette fois-ci, la direction de la culture a programmé une intéressante rencontre avec le romancier prolifique et très lu, Aomar Oulamara, auteur de plusieurs romans en langue amazighe dont: «Agadir n Roma», «Iberdan n tissas», «Timlilit di 1962», «Akin i wedrar»... La rencontre avec l'écrivain Aomar Oulamara aura lieu mardi prochain à 14 heures et elle coïncidera avec la journée mondiale du Livre (le 23 avril). Une autre conférence ponctuera cette célébration. Il s'agit de celle qui sera animée par Louiza Gallez autour du thème de: «Inscription du couscous dans l'inventaire du patrimoine culturel immatériel algérien». «La protection légale du patrimoine culturel» est un autre sujet qui sera décortiqué par l'universitaire Mourad Betrouni. La célébration des événements d'avril 1980 aura également lieu dans plusieurs chefs-lieux de communes dont Draâ Ben Khedda, Aïn Zaouïa et Larbaâ Nath Irathen. Dans le même sillage, la direction de la culture organisera à partir du 28 avril prochain jusqu'au 4 mai, des sorties pédagogiques sur les sites et monuments historiques de la wilaya de Tizi Ouzou en collaboration avec la direction de l'éducation. Les sites à visiter sont, entre autres, le site antique de Tigzirt sur mer et le village Aourir (dans la commune d'Ifigha, daïra d'Azazga). Enfin, une dernière visite pédagogique sera organisée à l'exposition élaborée par le Centre national du patrimoine culturel africain et qui se tient au Palais de la culture dans la capitale.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha