Accueil |Nationale |

LE LOGEMENT REVIENT CETTE SEMAINE

Le wali d'Oran presse le pas

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les occupants de l'habitat précaire, situé dans le centre-ville, passent prioritairement selon le programme d'exception qui leur a été réservé.

C'est parti pour un nouveau round du logement tous types confondus, dont entre autres le type Aadl! C'est ce que feront savoir les services de wilaya en charge de ces opérations annonçant l'attribution de 13 000 logements de type location-vente. L'opération aura lieu avant la fin du troisième trimestre de l'année en cours. En chantier, les mêmes services indiquent que l'opération de distribution de ce quota de logement sera effective après le parachèvement des travaux, dont le raccordement desdits projets à la canalisation principale d'assainissement et l'achèvement des travaux d'aménagement externe et de raccordement aux réseaux de la voirie. Tous les chemins mènent au logement. Cette lancinante question sera, dans si peu, de l' histoire ancienne vu la cadence des attributions et la prise en charge des milliers de familles en besoin d'habitations décentes.
Oran a, à l'instar des autres wilayas, bénéficié de plusieurs lots de projets rentrant dans le cadre de la promotion du logement, tous types confondus. En fin de semaine passée, le wali d'Oran, Mouloud Cherifi, présidant une réunion consacrée au dossier de l'habitat, a mis l'accent sur la nécessité d'accélérer la cadence des travaux lancés un peu partout dans les quatre coins de la wilaya d'Oran. Tout comme il a interpellé les responsables en charge du dossier à activer dans la désignation des entreprises chargées des travaux d'aménagement externe.
Le wali a, sur sa lancée, été explicite en mettant l'accent sur l'accélération des travaux dans le pôle urbain de Oued Tlélat, localité dans laquelle pas moins de 8 000 logements sont dans leur touche finale. Mouloud Cherifi a également appelé à avancer l'affichage des listes de logements sociaux par les comités de daïras après achèvement de l'examen des dossiers dans les trois prochains mois et la mise en place d'un échéancier de relogement. Ce programme, selon Mouloud Cherifi, s'étalera jusqu'à la fin de l'année en cours, en prenant en compte, notamment les habitations rentrant dans le cadre des pré-affectations. Et ce n'est pas tout! Le premier responsable de la wilaya d'Oran a appelé les membres de son exécutif à prendre en compte la nécessité de coordonner et d'unifier les efforts pour l'achèvement des travaux d'aménagement externe dans les plus brefs délais.
Il n'a d'ailleurs pas omis au passage d'instruire ses lieutenants de lancer l'étude des dossiers de l'habitat social. Cette question est à prendre en charge également par les chefs de daïras, afin d'afficher des listes des bénéficiaires. Tout comme il a mis l'accent sur l'accélération de l'étude des dossiers au niveau des comités de daïras. Les occupants de l'habitat précaire, situé dans le centre-ville, passent en priorité selon le programme d'exception qui leur a été réservé dans le cadre de la prise en charge des occupants du vieux bâti.
Un préalable est, en ce sens, posé: la priorité est accordée selon les logements disponibles. S'agissant du programme promotionnel public, le wali a demandé aux représentants de l'entreprise de promotion immobilière de combler le retard pour le lancement des travaux de réalisation de 3 500 logements qui sont en phase d'étude.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha