Accueil |Nationale |

LE CHEF D'ÉTAT-MAJOR AHMED GAÏD SALAH

"Notre rôle est de préserver la paix"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

«Nous oeuvrons toujours à maintenir la disponibilité opérationnelle à son plus haut niveau...»

«Toutes les tentatives désespérées ciblant la sécurité et la stabilité de notre pays ont échoué», a eu à déclarer le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale, depuis la 4e Région militaire où il effectue une visite de travail et d'inspection. Il assure même «... et vont encore échouer dans l'avenir grâce à l'aide d'Allah Le Tout-Puissant, puis grâce aux efforts laborieux et fructueux, de l'Armée nationale populaire». Une armée qui «ne cesse de consentir, en s'inspirant de son dévouement aux valeurs de Novembre et son message éternel, afin que l'Algérie demeure unie et indivisible conformément au serment prêté au service de la patrie».
Cause pour laquelle, souligne encore le vice-ministre de la Défense, «nous oeuvrons toujours à maintenir la disponibilité opérationnelle à son plus haut niveau et à mener une parfaite préparation et instruction de nos Forces armées afin qu'elles puissent détenir, en permanence, les capacités à accomplir leurs missions», non sans que cette armée ne «s'adapte, constamment, aux développements de la situation géopolitique et à la complexité des enjeux dans notre sous-région, ce qui requiert impérativement de vous, en tant que cadres, de veiller au strict respect des programmes de préparation au combat pour les différentes composantes du corps de bataille, à travers l'intensification des exercices tactiques démonstratifs de tirs avec munitions réelles au profit des différentes Forces et armes», dira encore le général de corps d'armée.
Présidant une réunion de travail avec le commandement, les états-majors, les commandants des secteurs opérationnels et d'unités, ainsi que les responsables des différents services de sécurité et les directeurs régionaux, il ne manquera pas de donner des orientations lors d'une allocution pour affirmer: «Tous les résultats probants que l'Armée nationale populaire a réalisés et ne cesse de réaliser au niveau de nos frontières sud-est, à l'instar des autres frontières nationales, voire au niveau de l'ensemble du territoire national, sont la résultante d'une vision globale du concept de sécurité adopté par le Haut Commandement de l'Armée nationale populaire». A ne pas en douter, dira le vice-ministre de la Défense sur un ton ferme «faire régner la sécurité et la préserver, requiert l'application stricte et minutieuse de l'essence de cette vision exhaustive et cohérente aux portées stratégiques profondes et clairvoyantes, garantissant dans leur ensemble au peuple algérien le droit de vivre dans la sécurité et la paix, ce qui fait partie des devoirs indéniables dont l'Armée nationale populaire s'acquitte en vertu de ses nobles missions, qu'elle s'honore toujours d'exécuter de la manière la plus appropriée et la plus judicieuse». Le général de corps d'armée conclut son intervention avec une ferme détermination que de «cette vision pertinente, l'Armée nationale populaire considère que les enjeux majeurs qui requièrent de notre part de consentir des efforts inlassables afin de les relever, sont le défi de sauvegarder l'indépendance de l'Algérie».

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha