Accueil |Nationale |

ORAN

Sept hôtels mis en demeure

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Des infrastructures hôtelières ou encore des hôtels de pacotilleDes infrastructures hôtelières ou encore des hôtels de pacotille

La wilaya d'Oran, qui aspire à devenir un pôle touristique méditerranéen par excellence, connaît une dynamique particulière en la matière.

Les préparatifs pour la bonne saison estivale n'augurent rien de bon. Des infrastructures hôtelières ou encore des hôtels de pacotille sont encore en «vogue» dans la wilaya pour laquelle l'on a mis les premiers jalons pour la transformer en métropole méditerranéenne.
Une telle aspiration n'est, contre toute attente, pas à concrétiser de sitôt vu la dégradation de son parc hôtelier, d'où les «tirs de sommation» des responsables locaux interpellant les propriétaires des hôtels à se soumettre, et rien de plus, à la réglementation.
En ce sens, sept établissements viennent d'être mis en demeure de prendre en compte la loi régissant la gestion hôtelière en colmatant les brèches constatées par les contrôleurs de la direction du tourisme en large collaboration avec les services commerciaux de la wilaya d'Oran.
Pour cause, ces hôtels, situés dans leur majorité sur la corniche ouest d'Oran, manquent cruellement de conditions d'hygiène, notamment dans les chambres allouées aux prix forts et dans les cuisines de ces infrastructures hôtelières. Tout comme ils prodiguent des services bas de gamme.
En tout, ce sont près de 60 hôtels qui ont fait l'objet de visites inopinées opérées par les responsables des deux directions, commerce et tourisme. Cela survient au moment même où les spécialistes estiment que «le tourisme peut contribuer amplement à l'épanouissement de l'économie nationale».
Un tel dessein ne sera sans aucun doute pas atteint du jour au lendemain vu les anciennes «traditions» marquant la gestion du secteur.
En attendant les jours meilleurs, cinq nouveaux établissements hôteliers seront réceptionnés et mis en exploitation à Oran, au cours du premier semestre de l'année 2019, a-t-on appris du directeur local du tourisme et de l'artisanat.
Ces cinq hôtels seront réceptionnés en prévision de la prochaine saison estivale, a indiqué Belabès Kaïm Benamar, ajoutant qu'ils s'ajouteront aux sept autres établissements mis en service pendant l'année 2018.
Le responsable a fait savoir, en outre, que la wilaya d'Oran, qui aspire à devenir un pôle touristique méditerranéen par excellence, connaît une dynamique particulière en la matière, puisque pas moins de 170 projets touristiques sont en cours de réalisation. «Le taux d'avancement des travaux de certains projets atteint les 99% et quelque 14 établissements hôteliers seront réceptionnés d'ici à la fin de l'année 2019», a-t-il encore précisé. Globalement, les 174 projets seront livrés d'ici à l'année 2021, qui coïncidera avec l'organisation à Oran de la 19e édition des Jeux méditerranéens, a-t-on indiqué. «Toutes ces réalisations renforceront le parc hôtelier de la wilaya et porteront, dans les trois prochaines années, à plus de 300 le nombre d'hôtels toutes catégories confondues et offriront plus de 40.000 lits», a-t-il détaillé.
La wilaya d'Oran, qui a accueilli, lors de la précédente saison estivale, quelque 18 millions de visiteurs, s'apprête également à réceptionner un aquaparc géant dès l'été à venir, a rappelé le responsable. «Les travaux de ce site d'attractions, implanté à Kristel, dans la commune de Gdyel, avancent bien. Il sera mis en service l'été prochain», a assuré le directeur local du tourisme et de l'artisanat.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha