Accueil |Nationale |

COLÈRE DES SOUSCRIPTEURS AADL DE SIX WILAYAS DE L'EST

Ils revendiquent le départ du régional

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Une attente qui dure...Une attente qui dure...

Les bénéficiaires du programme de logement Aadl 2013 sont montés au créneau.

Des centaines de souscripteurs des logements de la formule Aadl programme 2013 des wilayas d'El Tarf, Souk Ahras, Tébessa, Guelma, Skikda et Annaba, ont observé ce jeudi, un sit-in devant le siège de la direction sise Sidi Achour à Annaba. Les uns protestaient contre le retard enregistré dans la remise de leurs clés, alors que les travaux de leurs logements ont été déjà achevés. Les autres s'interrogeaient sur la lenteur dans les projets de réalisation. Sans crier gare, les souscripteurs ont assiégé l'entrée principale de la direction régionale de Annaba, bloquant l'accès tant aux employés de l'institution qu'à la circulation routière. Les souscripteurs se sentent victimes de l'échec du responsable, quant à l'achèvement des projets de cette formule dans les six wilayas, qui sont à sa charge. Les contestataires ont également déploré le défaut de remise des clés des unités achevées. Les mécontents ont mis en avant, le manque de transparence avec les souscripteurs et leurs associations de représentativité, notamment en matière de communications d'informations exactes sur la vérité des différents dossiers et chantiers dans les wilayas citées ci-dessus. Une attitude, selon certains souscripteurs retenue sur le compte de l'incompétence du responsable régional de l'Aadl. «Il ne mérite pas d'être à la tête de cette direction, qu'il n'est même pas capable de gérer», nous dit-on. Ce qui explique leur refus de rencontrer le responsable. Les rencontres ayant regroupé moult fois, les représentants des souscripteurs avec le directeur régional, pour tenter de régler ce sérieux problème, n'avaient rien donné. «Il parle pour ne rien dire, que des promesses!», nous déclare-t-on. Des paroles qui, au bout du fil ne cessent de pénaliser des centaines de familles en quête d'un toit qu'ils ont chèrement payé. Cet épineux problème auquel sont confrontés les souscripteurs de six wilayas de l'est du pays, s'éternise et ravive leur colère. Celle-ci ne peut être apaisée qu'avec le départ du directeur régional de l'Aadl de Annaba. Pour cela, les protestataires ont lancé un ultimatum d'une semaine, au ministère de l'Habitat et à la direction générale de l'Aadl, pour le départ du directeur régional de l'Aadl à Annaba. Faute de quoi, les mécontents ont menacé de radicaliser leur mouvement, jusqu'à l'aboutissement de leurs revendications. Dans cet élan, les souscripteurs sont allés jusqu'à demander une enquête sur le non-lancement de certains projets relevant de la formule Aadl sur certains sites, défaut de clôture du dossier Aadl1, dont certains bénéficiaires n'ont pas encore eu leurs clés. Il a été aussi mis en avant, l'absence de site sur la liste des choix, entre autres dénonciations, selon les souscripteurs.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha