Accueil |Nationale |

L'ASSOCIATION SOLIDARITÉ DON DE SANG WILAYA DE BÉJAÏA (SDSWB) AU SERVICE DU CITOYEN

Des débuts prometteurs

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le don de sang, un acte sauveurLe don de sang, un acte sauveur

«Donner une goutte de sang, c'est sauver une vie.»

Depuis son lancement, l'Association Solidarité don de sang wilaya de Béjaïa «Asdswb», ne cesse de montrer son dévouement envers les citoyens, et son attachement aux valeurs humaines en adoptant le slogan «Donner une goutte de sang, c'est sauver une vie». C'est là un message plein de bon sens, qui a fait son chemin dans les esprits des adhérents de cette association qui opère sous la houlette énergique de leur président le docteur Rafik Boussalem. Ce dernier ne cesse de prouver sa volonté d'aller de l'avant et de faire en sorte que les donneurs, fidèles ou occasionnels, soient de plus en plus nombreux à offrir ce don vital qui enrichira les services hospitaliers et redonnera espoir aux malades. Il est cependant fort regrettable que cette association ne dispose en effet ni de local ni de bureau d'accueil. Si elle a pu subsister, c'est grâce au soutien des citoyens de la wilaya de Béjaïa et aux dons de quelques âmes charitables. Le bilan des trois dernières années (2017,2018,2019) démontre toutefois que si l'Asdswb n'a pas atteint tous ses objectifs, elle a pu réaliser quelques actions prometteuses. Nonobstant le manque de moyens financiers, et une maigre couverture médiatique, l'Association a relevé le défi en diffusant des spots publicitaires sur les ondes de la radio locale (Radio Soummam) à travers des supports médiatiques télévisuels (TV4, Dzair News, Web TV) ainsi que sur les réseaux sociaux et les boîtes de communication. Le résultat n'a pas tardé à se manifester comme le montrent certaines actions tels les 236 jours de collecte sur 134 lieux, 8321 donneurs bénévoles inscrits, 5 445 poches de sang collectées. Soit un taux de prélèvement de 65% a raison de 23 dons par collecte. Les deux campagnes du mois de Ramadhan, de la saison estivale ainsi que celle des campus universitaires, affichent respectivement, 41, 55, et 14 jours de collecte. L'association a aussi procédé à des campagnes de sensibilisation à travers toute la wilaya de Béjaïa (132 jours) pour inciter les donneurs bénévoles à être plus réguliers. Par ailleurs, une autre campagne de sensibilisation de neuf jours contre les maladies du sang et le sida, avaient été programmée au niveau des CSP (Comité sectoriel permanent) et des Cfpa (Centre de formation professionnelle pour adultes). D'autres opérations d'envergure, et pas des moindres, ont suivi. Citons celles de la célébration des journées du donneur de sang, la Journée maghrébine du don de sang, la participation à 18 caravanes médicales et au programme de l'Agence nationale de sang (53 collectes), la formation des comités de daïra, la constitution d'une base de données des donneurs bénévoles, ainsi que six formations de base dont ont bénéficié 94 adhérents. Celles-ci portaient particulièrement sur les préventions et les risques professionnels, les risques routiers, le secourisme, l'art de la communication....etc. D'autres activités secondaires renforceront le planning annuel, telles que la distribution de repas chauds aux nécessiteux, une opération de reboisement, l'encadrement des enfants inadaptés mentaux, la participation aux travaux d'aménagement d'un jardin pour malades au niveau de l'hôpital Frantz Fanon, la participation par une dizaine d'adhérents au semi-marathon international de Béjaïa, et la collecte de plusieurs denrées alimentaires au profit des familles nécessiteuses. Sur le plan socioculturel, l'association a programmé pour ses adhérents, plusieurs excursions à Tikjda, Adekar, Ziama et Djemila...

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha