Accueil |Nationale |

ANNABA

33 émigrants clandestins interceptés

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le phénomène de l´émigration clandestine constitue un casse-tête pour les autorités algériennes. La wilaya de Annaba est l´un des lieux de transit de ces milliers de «clandestins» venus de différentes régions du pays ou de pays d´Afrique subsaharienne.
Encore une fois, trente-trois émigrants clandestins qui tentaient de rejoindre la rive nord de la Méditerranée ont été arrêtés hier aux environs de 4 heures du matin à 46 miles au nord-ouest des côtes de Annaba, a-t-on appris auprès du commandement du groupement territorial des gardes-côtes. Ces émigrants clandestins étaient à bord d´un sardinier volé et qui a coulé après avoir percuté une des vedettes des gardes-côtes.
Ils avaient quitté samedi dans la nuit le port d´El Marsa, dans la wilaya de Skikda, ajoute-t-on de même source. «Leur arrestation a été rendue possible grâce aux informations parvenues au groupement territorial des gardes-côtes qui ont aussitôt déclenché des recherches ayant abouti au repérage puis à la localisation de l´embarcation volée et à bord de laquelle se trouvaient ces émigrants clandestins», précise-t-on.
Pris de panique et ayant refusé d´obtempérer aux sommations lancées par mégaphone, ces émigrants clandestins ont perdu tout contrôle du sardinier qui, sous l´effet du tangage, a percuté une des trois vedettes des gardes-côtes au moment où elle procédait à une manoeuvre d´approche de cette embarcation, a expliqué la même source selon laquelle deux des émigrants clandestins ont été blessés à la suite de cet incident et ont été évacués à destination de l´hôpital Ibn Rochd. «Les trente- trois candidats à l´émigration clandestine seront présentés devant le procureur de la République près la cour de Annaba», a-t-on fait savoir.
Plus de 300 émigrants clandestins ont été interceptés et sauvés du danger au large des côtes de Annaba depuis le début de l´année 2007, indique un bilan des gardes-côtes. A noter que l´île italienne de Lampedusa est la destination favorite des émigrés clandestins. Plusieurs arrivent à s´y installer alors que la majorité est soit refoulée, soit maintenue en détention en attendant le rapatriement.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha