BLIDA

Le grand défi du FLN

Les préparatifs pour les futures élections vont bon train au niveau de la mouhafadha de Blida.
Unification des rangs et éviction des «détracteurs», réunions périodiques entre le président de la commission transitoire de la mouhafadha de Blida avec les éléments des instances de bases (chefs de kasmas) et ceux de la commission de la wilaya sont à l´ordre du jour.
En parallèle, l´opération des dépôts de candidatures, qui prendra fin cette semaine, suit son cours.
Un certain engouement pour les listes est remarquable de la part des militants. En outre, au vu des intérêts que génère la fonction de premier responsable de la commune, plusieurs présidents d´APC en poste veulent se représenter pour un mandat. Selon Boumahdi Yahia, chargé de l´administration au sein de la mouhafadha de Blida et ex-responsable de la communication au sein de la même structure, lors des dernières législatives, la désignation dernièrement d´un président de la commission de coordination à Blida, en l´occurrence M.Issaâd Mohamed, a joué un bon rôle dans le fonctionnement de la mouhafadha de Blida pour être à la hauteur du futur rendez-vous électoral et éviter les contre-coups et l´anarchie qui avaient régné par le passé.
L´installation de cet ancien mouhafadh à la tête de la commission permettra de mettre fin aux dérapages d´antan en éliminant à tout prix la politique du clanisme et les différends qui avaient terni l´image du FLN à Blida. Dès son arrivée, il a dû mener un travail de proximité et de transparence avec les responsables de kasma en essayant d´expliquer les différentes directives émanant de la centrale en vue d´organiser l´opération du vote dans ses différentes étapes.
«Depuis l´installation de M.Issaâd Mohamed à la tête de la mouhafadha de Blida, nous avons établi un inventaire avec la présence d´un huissier de justice afin d´établir un PV en bonne et due forme, mentionnant tous les détails de ce qu´a hérités la mouhafadha de Blida», souligne Mohamed Benmisra, un cadre au niveau de la mouhafadha.