Accueil |Nationale |

FORMATION PROFESSIONNELLE

Des diplômés «coincés» entre deux ministères

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Un groupe de réflexion chargé de définir un nouveau mécanisme d’insertion sociale des jeunes diplômés sera créé prochainement.

«Un groupe de réflexion chargé de définir un nouveau mécanisme de l´insertion sociale des jeunes diplômés relevant du secteur sera créé prochainement», a révélé, hier, le minis-tre de la Formation et de l´Enseignement professionnels, El Hadi Khaldi, à l´occasion d´une rencontre régionale pour la préparation de la 2e conférence sur la politique de prise en charge des jeunes diplômés.
Cette réflexion a pour objectif de faciliter l´insertion professionnelle des diplômés relevant de son département. Pour étayer ses dires, le ministre a précisé que ce groupe, récemment installé, regroupe des représentants des ministères de la Formation et de l´Enseignement professionnels et du Travail, de l´Emploi et de la Sécurité sociale. Partant dans la même logique, M.Khaldi a énuméré d´autres mesures prises par l´Etat en matière d´emploi des jeunes, notamment les diplômés de la formation professionnelle dont le nouveau dispositif de promotion de l´emploi, lancé en juin 2008 par le ministère du Travail, de l´Emploi et de la Sécurité sociale. Aussi, il a rappelé les conventions conclues entre le secteur de la formation et de l´enseignement professionnels et les autres secteurs, précisant que les 120 conventions-cadres signes ont donné lieu à plus de 3700 conventions à appliquer au niveau local. Par ailleurs, M.Khaldi a souligné que l´Etat a affecté un montant de 500 millions de dinars pour la création de salles de lecture au profit des stagiaires, en application des recommandations de la première Conférence sur la politique de prise en charge des jeunes tenue en 2008. D´autres mesures ont été également prises en application des recommandations de la première conférence dont la création de plus de 400 espaces pour les activités sportives réparties sur plusieurs établissements de formation, a-t-il ajouté. Par ailleurs, le ministre a rappelé qu´un groupe de travail composé d´éducateurs et de pédagogues a été installé pour l´élaboration du manuel de la formation professionnelle.
La première conférence tenue en février 2008 a été sanctionnée par une série de recommandations dont celle liée au dispositif du microcrédit et du préemploi pour une meilleure insertion dans le monde du travail.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha