Prévisions pour le 21 Novembre 2018

 Adrar Min 8 °C Max 22 °C
32
 Laghouat Min 3 °C Max 18 °C
32
 Batna Min 4 °C Max 14 °C
32
 Biskra Min 7 °C Max 20 °C
32
 Tamanrasset Min 13 °C Max 27 °C
30
 Tlemcen Min 8 °C Max 17 °C
34
 Alger Min 12 °C Max 21 °C
34
 Saïda Min 6 °C Max 16 °C
34
 Annaba Min 10 °C Max 21 °C
32
 Mascara Min 8 °C Max 19 °C
34
 Ouargla Min 10 °C Max 22 °C
32
 Oran Min 12 °C Max 21 °C
30
 Illizi Min 13 °C Max 26 °C
34
 Tindouf Min 8 °C Max 21 °C
32
 Khenchela Min 5 °C Max 16 °C
32
 Mila Min 7 °C Max 20 °C
32
 Ghardaïa Min 8 °C Max 21 °C
32
Accueil |Nationale |

ARMÉ D'UN BURIN ET D'UN MARTEAU

Un barbu saccage la statue de Aïn El Fouara

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'auteur de cet acte barbare dont l'allure montre un certain déséquilibre mentalL'auteur de cet acte barbare dont l'allure montre un certain déséquilibre mental

Coup sur coup, l'intégriste habillé d'un kamis blanc et portant une barbe sauvage, n'a cessé son agression que lorsqu'il fut maîtrisé par deux personnes.

La statue de Aïn El Fouara dans la ville de Sétif est défigurée depuis hier. Un intégriste portant très bien son nom s'y est attaquée violemment. Un marteau à la main, ce dernier s'y est pris avec des coups de marteau à des parties de cette statue, à savoir son beau visage et sa poitrine. Sans retenue aucune, l'intégriste habillé d'un kamis blanc et portant une barbe sauvage, semblait déterminé à remplir à tout prix sa «mission». Coup sur coup, l'auteur n'a cessé son agression sur cette statue symbole de toute la wilaya de Sétif, que lorsqu'il fut maîtrisé par deux personnes visiblement choquées par la scène. Il faut dire que l'auteur de cet acte barbare dont l'allure montre un certain déséquilibre mental, a bien choisi le timing afin de réussir son coup. Il a dû attendre en effet 11 heures passées de quelques minutes pour s'apprêter à réussir son coup, soit à une heure où la circulation des citoyens et la vigilance des policiers habitués à surveiller l'endroit baissent. Pour rappel, la statue de Aïn El Fouara hautement «vénérée» dans la région de Sétif et la Mecque de tous les touristes qui y séjournent a déjà connu par le passé des tentatives de profanation similaires. La nudité de cette statue, qui représente une très jolie femme, dérange plus d'un parmi ces derniers. «Une telle statue n'a pas le droit d'exister sur une terre musulmane, de surcroît dans une ville telle que Sétif, réputée pour son conservatisme et ses traditions», a-t-on déjà entendu parler. Par ailleurs, la profanation des statues et leur destruction sont recommandées par la religion, arguent les intégristes. Au temps du Prophète, indiquent-ils, toutes les statuettes ont été détruites, et ce, sur ordre du Prophète Mohamed (Qssl). «Bien avant le prophète Mohamed, le prophète Ibrahim a détruit à lui seul de nombreuses statues que son peuple prenait pour Dieu et adorait», ajoutent-ils. Ces exemples sont de l'avis de ces intégristes, largement, suffisants pour jeter à terre toutes ces statuettes sur la terre musulmane. Il est à rappeler en outre que la profanation des statues est un acte courant dans les pays musulmans. Le dernier en date peut-être, est celui qui s'est produit il y a quelques années seulement dans la ville millénaire de Tombouctou, au Mali. En effet, des intégristes surchauffés et aveuglés, se sont attaqués à toutes les statuettes et aux tombeaux se trouvant dans cette ville pour les réduire à néant. L'acte de ces intégristes a suscité, rappelons-le, l'indignation de la communauté internationale. Sous le choc, cette dernière a décidé d'ailleurs de contribuer à la réhabilitation de toutes les statuettes détruites. Il est à noter que la diffusion de l'acte de profanation de la statue de Aïn El Fouara en direct sur les réseaux sociaux a été largement condamnée par les Algériens. En effet, d'aucuns se sont mis à qualifier cet acte de barbare et d'ignoble. Certains internautes ont saisi l'occasion afin d'appeler de nouveau les autorités à surveiller de très près ces gens qui se croient des envoyés de Dieu sur terre. «Le pays a déjà assez subi les affres de l'intégrisme. Le moment de vivre en paix en Algérie est venu et il doit durer éternellement» peut-on lire dans leurs commentaires.

L'auteur arrêté
Les éléments des services de police de Sétif ont arrêté hier l'auteur de l'acte de vandalisme accompli sur la statue de la fontaine de Aïn EL Fouara. Il s'agit du dénommé A.A (34 ans), issu de la commune de Béni Hocine (nord de la wilaya de Sétif), et qui présente une «déficience mentale à 100%», a précisé le chargé de communication de la sûreté de wilaya, Abdelouaheb Aïssani. Selon des témoignages recueillis sur place, la personne appréhendée avait mutilé, à l'aide d'un burin et d'un marteau plusieurs parties de la «néréide» de marbre blanc, sous le regard médusé de la foule présente.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha