Accueil |Nationale |

JEUNESSE

Les grands axes d’un programme

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La pratique sportive est appelée à se généraliser d’ici à 5 ans pour toucher 4 millions et demi de licenciés avec la relance du sport scolaire et des classes sports études.

Les grands axes de la politique nationale de la jeunesse ont été minutieusement détaillés, mercredi dernier, par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Hachemi Djiar, en présence de l´ensemble des directeurs de wilaya de la jeunesse et des sports.
Le programme du prochain trimestre sera étoffé comprenant, notamment l´organisation des jeux nationaux sportifs, le festival des écoles de sport, à l´occasion de la Fête de l´Indépendance nationale et de la Jeunesse, et la relance des classes sports études. Cette donne a été au centre des débats organisés autour du ministre de la Jeunesse et des Sports qui a explicité la politique à long terme en direction de la jeunesse.
Le ministre a mis en avant la nécessité de renforcer l´action intersectorielle par la prise en charge de la jeunesse dans un projet fédératif de toutes les énergies et moyens. Il a rappelé les différentes étapes suivies pour ce processus depuis la conférence walis-gouvernement d´octobre 2007.
Pour le ministre, il s´agit de renforcer une approche intersectorielle cohérente et rénover les modes opérationnels afin d´éviter les déperditions. Pour les questions liées à la prise en charge sectorielle de la jeunesse, Hachemi Djiar a invité ses cadres à une autocritique pour mieux situer les insuffisances et améliorer le capital expérience acquis. Dans ce contexte, il a instruit les DJS de renforcer le travail de proximité en vue de mieux maîtriser le fait juvénile et les capacités d´intervention du secteur, en étroite collaboration avec les élus locaux. Le programme du prochain trimestre est basé sur dix axes-clés.
Il vise à généraliser la pratique sportive en vue d´arriver d´ici à 5 ans à 4 millions et demi de licenciés, la relance du sport scolaire et des classes sports études, augmenter le nombre d´adhérents dans les établissements de jeunes et organiser la mobilité des jeunes, notamment dans les zones rurales et défavorisées. Le suivi et la réhabilitation du parc des infrastructures a été l´autre axe de travail de la rencontre du ministre avec les DJS. De même que le renforcement de l´encadrement de la jeunesse et du sport par des formations de courte durée, la modernisation de l´action dans les établissements de jeunesse et le renforcement de l´écoute des jeunes.
D´autre part, la préparation du programme estival en direction des jeunes et des festivals des écoles de sports ont également été évoqués au cours de cette conférence. Hachemi Djiar, qui a appelé à la mobilisation de tous les intervenants, a insisté sur la rigueur à observer dans le cadre de la mise en oeuvre du programme sectoriel. De même que le suivi rigoureux des projets sur le terrain en favorisant une action de proximité.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha