Prévisions pour le 25 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 35 °C
34
 Laghouat Min 18 °C Max 31 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 25 °C
30
 Biskra Min 19 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
23
 Tlemcen Min 16 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 21 °C Max 26 °C
34
 Saïda Min 17 °C Max 29 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
34
 Mascara Min 15 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 21 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 25 °C Max 35 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 33 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 23 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 25 °C
30
 Ghardaïa Min 20 °C Max 31 °C
32
Accueil |Nationale |

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

Belkhadem réitère les positions du FLN

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Abdelaziz Belkhadem, secrétaire général de l´instance exécutive du parti du Front de libération nationale (FLN), a réaffirmé mardi soir à Alger, le soutien de son parti à la révision de la Constitution. Selon les propos qu´il a tenus au siège de sa mouhafadha à El Harrach, à l´issue d´une cérémonie organisée par le parti à l´occasion du mois sacré de Ramadhan, l´amendement de la Constitution aura lieu dans les deux prochains mois.
L´ex-chef de gouvernement réitère donc le soutien du vieux parti politique à l´amendement de la Constitution et à la candidature du président de la République, Abdelaziz Bouteflika à un troisième mandat présidentiel. L´évidente révision de la Constitution se fera-t-elle par voie référendaire ou parlementaire? M.Belkhadem a précisé que «si cette révision devait toucher le fond de la Constitution concernant essentiellement l´équilibre entre les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire, elle passerait nécessairement par voie référendaire». Toutefois, a ajouté le secrétaire général de l´instance exécutive du FLN, si la révision se limite à certains articles de la Constitution, elle passera par le Parlement.
A l´heure actuelle, le patron du FLN ne connaît pas encore le ou les contenu(s) de l´amendement de la Constitution. Mais les manoeuvres ont, d´ores et déjà, commencé! Certaines sources annoncent que le président de l´APN, Abdelaziz Ziari, veut voler la vedette à son secrétaire général. Nul n´ignore, en effet, la campagne menée tambour battant par M. Belkhadem pour la révision de la Constitution et le troisième mandat. Le soutien de la candidature du président de la République pour briguer un troisième mandat n´est pas spécifique au FLN. Belkhadem sera donc appelé à mener une bataille sur deux fronts.
En plus de son rival Abdelaziz Ziari, Abdelaziz Belkhadem devra faire face à ses concurrents de l´Alliance présidentielle, à savoir Bouguerra Soltani, président du MSP, et Ahmed Ouyahia, secrétaire général du RND.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha