Adrar Min 16 °C Max 31 °C
33
Laghouat Min 12 °C Max 25 °C
33
Batna Min 8 °C Max 23 °C
33
Biskra Min 15 °C Max 27 °C
33
Tamanrasset Min 13 °C Max 28 °C
33
Tlemcen Min 13 °C Max 27 °C
33
Alger Min 12 °C Max 26 °C
33
Saida Min 14 °C Max 28 °C
33
Annaba Min 16 °C Max 24 °C
33
Mascara Min 14 °C Max 28 °C
33
Ouargla Min 12 °C Max 28 °C
33
Oran Min 14 °C Max 28 °C
33
Illizi Min 14 °C Max 29 °C
33
Tindouf Min 19 °C Max 34 °C
33
Khenchela Min 8 °C Max 23 °C
33
Mila Min 8 °C Max 22 °C
33
Ghardaia Min 15 °C Max 27 °C
33
Accueil |Internationale |

XIIIE SOMMET DE L’UNION AFRICAINE

La sécurité alimentaire de l’Afrique en débat

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Syrte accueille aujourd’hui et jusqu’au 3 juillet le Sommet bi-annuel de l’Union africaine marqué également par les réunions du Nepad et du Maep.

Les chefs d´Etat et de gouvernement africains, dont le président Abdelaziz Bouteflika, tiendront aujourd´hui leur XIIIe Sommet qui sera marqué par plusieurs thèmes dont celui de la sécurité alimentaire du continent en sera le pivot, la poursuite du débat sur la transformations de l´Union africaine en Autorité africaine. Toutefois, outre les questions habituelles induites par les conflits aux quatre coins du continent, ce sera sans doute l´examen du thème principal retenu «Investir dans l´agriculture pour réaliser la croissance économique et la sécurité alimentaire» qui retiendra le plus l´attention. Des thèmes récurrents seront également à l´ordre du jour d´une session de laquelle il est attendu du nouveau. Notons que la réunion d´aujourd´hui a été précédée par la 21e session du Sommet des chefs d´Etat et de gouvernement des pays membres du Comité chargé de la mise en oeuvre du Nouveau partenariat pour le développement en Afrique (Nepad) auquel a pris part le président Bouteflika, l´Algérie étant l´un de ses cinq membres fondateurs.
Le président en exercice de l´Union africaine, le leader libyen, Maâmmar El Gueddafi, qui a assisté à la séance d´ouverture, a appelé à intégrer le Nepad au sein de la nouvelle Autorité de l´Union africaine, question qui sera soumise au débat du Sommet de l´UA qui s´ouvre aujourd´hui. Toutefois, pour ce qui est de l´Autorité africaine, des divergences ont apparu parmi les participants et observateurs quant à l´opportunité de création d´une telle institution.
De chauds débats en perspective pour un XIIIe sommet qui pourrait annoncer un tournant dans le processus de construction des Etats-Unis d´Afrique. Notons enfin, que dans le même cadre de l´UA, s´est tenu lundi le Forum des chefs d´Etat et de gouvernement du Maep (Mécanisme africain d´évaluation entre pairs, instrument de contrôle auquel adhérent volontairement les Etats membres de l´Union africaine). Notons d´autre part la tenue, en octobre prochain à Kampala, en Ouganda, d´un Sommet spécial des chefs d´Etat et de gouvernement de l´Union africaine sur les réfugiés, les rapatriés et les personnes déplacées intérieurement (PDI) en Afrique a-t-on indiqué hier à Syrte. Premier du genre, ce Sommet aura pour thème «l´UA relève le défi du déplacement forcé en Afrique». Il a été noté par ailleurs, la présence à Syrte, du président malgache destitué en mars dernier du pouvoir, Marc Ravalomanana, venu en Libye défendre sa cause, selon un communiqué publié dimanche à Johannesburg. «Ravalomanana continuera à travailler étroitement avec toutes les parties intéressées à trouver une solution pacifique et durable à la crise à Madagascar», est-il précisé dans ce communiqué. Deux chefs d´Etat seront présents à ces assises africaines, le président du Brésil, Luiz Inacio Lula da
Silva, et son homologue iranien, Mahmoud Ahmadinejad. M.Lula da Silva va essentiellement parler de l´expérience du Brésil en matière agricole indique le porte-parole du président brésilien. M.Baumbach a précisé que dans son discours devant l´Union africaine, M.Lula «réaffirmerait l´engagement brésilien à long terme dans le développement africain, ainsi que la priorité donnée par le gouvernement aux relations avec l´Afrique». Selon le porte-parole, le président Lula prônera également des «politiques de soutien à l´agriculture familiale et la création d´emplois dans les zones rurales pour lutter contre la pauvreté de manière plus efficace». Ce sera là la dixième visite du président brésilien en Afrique depuis son accession à la magistrature suprême de son pays, rappelle-t-on. Par ailleurs, le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, prendra part au Sommet de l´UA, a rapporté hier l´agence de presse iranienne Mehr. Au cours de sa visite prévue sur deux jours, le président Ahmadinejad prononcera un discours devant les chefs d´Etats africains, a indiqué l´agence, qui ne donne pas d´autres précisions.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha
  • Envoyer par email à un ami Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable