Alger Min 16 °CMax 24 °C
33
Oran Min 13 °CMax 25 °C
33
Constantine Min 9 °CMax 24 °C
33
Adrar Min 17 °CMax 33 °C
31
Illizi Min 19 °CMax 33 °C
21
Accueil |Régions |

DECHMIA

Dechmia

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Ce n’est qu’en 2009, 47 ans après l’Indépendance, qu’un officiel s’est rendu pour la première fois dans ce village perché sur le mont Bougaouden.

Dechmia, un nom inconnu pour bon nombre de citoyens de la wilaya de Bouira. Située à 56 kilomètres au sud-ouest du chef-lieu de la wilaya de Bouira, relevant de la daïra de Sour El Ghozlane, la commune, née du découpage administratif de 1984, est accrochée aux collines qui sont le prolongement de la chaîne de montagnes qui prend naissance à Berrouaghia, dans la wilaya de Médéa.
En ces temps,le froid est glacial. Le col de Ben S´haba culminant à 1000 mètres d´altitude, surplombe le chef-lieu de la commune et permet de voir les épaisses fumées de poussière dégagées par la cimenterie de Sour El Ghozlane, le chef-lieu de daïra. Le col de Teniet El Ghassoul séparant les communes de Dechmia et Ridane, une autre commune pauvre de la wilaya, apparaît plus à l´ouest.
Sur le sommet dénudé, conséquence des bombardements au napalm durant l´ère coloniale, on distingue la plaine steppique de Ridane et Maâmora, tandis qu´à l´horizon, Cheniguel et Chellalat El Adaoura, une agglomération de la wilaya de Médéa, apparaissent au loin. Le CW 20, reliant la commune à la RN 8 qui vient d´Alger, est une ancienne voie tracée par les légionnaires pour échapper à la résistance berbère organisée dans la vallée de la haute Soummam.
Le tombeau de Takfarinas est à quelques kilomètres des lieux. La voie de montagne traverse dans toute leur longueur les deux massifs du Titteri et des Biban jusqu´à Mansourah, dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj. Des travaux d´aménagement ont été fait sur le CW 20 désormais classée route nationale.
La sinuosité de ce tronçon exige une grande prudence quand on l´emprunte. Le chef-lieu de commune y est traversé de bout en bout. Un paradoxe attire néanmoins l´attention. Alors que l´eau coule à flots, sur les côtés de la voie, pour rejoin-dre l´oued, un vieillard guide une bête portant des jerricans d´eau. Il revient de Sidi Brada, une source proche de l´agglomération. Les ressources en eau existant localement ne sont point inexploitées. Quant à Guelt Rouss, elle a été obstruée et réduite à un filet d´eau.
Les travaux d´aménagement coûteraient une somme que le budget local ne peut aucunement honorer. La vie rurale est caractérisée par le dénuement, la pauvreté et le chômage. Après avoir vécu l´enfer de la tragédie nationale, les hameaux et les villages se battent contre les aléas d´une nature hostile et les promesses d´une vie meilleure. N´étaient l´agriculture artisanale, l´apiculture, l´arboriculture et l´élevage, les natifs et résidants de ces bourgs épars crèveraient de faim. Les labours se font à l´araire au moyen d´ânes, de boeufs ou de mulets. Pas de débouchés pour les jeunes qui, chaque matin, prennent la route pour Sour El Ghozlane, Djouab...afin de tenter d´égratigner quelques sous comme plongeurs, cafetiers, ouvriers sur les chantiers. Aucune infrastructure culturelle ou de loisir n´est réservée à cette frange qui se sent de plus en plus à l´étroit, voire complètement marginalisée. L´école, la mosquée et le café forment les seuls «édifices publics». La vie est encore plus dure pour les filles qui quittent l´école très tôt. Obligés de recourir au système D, des jeunes vendent du bois de chauffage en prenant soin de ne pas être arrêtés par les gardes-forestiers. Ce rythme de vie au ralenti est plus perceptible dans la bourgade de Ben S´haba.
Les personnes interrogées avouent que leur village reste depuis l´Indépendance l´éternel oublié des collectivités locales.
«Récemment, le wali de Bouira a visité notre village et y a inauguré une stèle à la mémoire des martyrs...C´est la première fois qu´un responsable nous rend visite», nous affirmera un patriote (GLD) de la première heure.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha
  • Envoyer par email à un ami Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable