Accueil |Nationale |

BOUIRA

22 immigrants clandestins arrêtés depuis le début de l’année

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La wilaya de Bouira tend à devenir une zone de transit pour les immigrants clandestins. 22 parmi eux ont été arrêtés par les services de la Gendarmerie nationale de Bouira depuis le début de l´année. Les ressortissants clandestins sont de différentes nationalités: 10 Maliens, trois Nigérians, deux Nigériens. Et les sept autres sont originaires du Maroc, de Syrie, du Libéria, du Cameroun, du Ghana, du Mozambique et de la Côte d´Ivoire. Ainsi, en plus de leur présence illégale sur le sol algérien, ces ressortissants étrangers font partie des réseaux de contrebande, notamment le trafic d´argent et de drogue. Plusieurs d´entre eux utilisaient de faux papiers d´identité. Et pour faire face à ce phénomène, les services de la Gendarmerie nationale se sont dotés de moyens des plus performants. A cet effet, des agents spécialisés ont été formés pour la détection des faux passeports et de faux visas. Par ailleurs, lors des journées «Portes ouvertes sur la Gendarmerie nationale», organisées au niveau de la Maison de la culture Ali-Zamoum de Bouira depuis mercredi dernier, les hommes en vert ont exposé toutes les activités relevant de leur mission. Les visiteurs ont pu découvrir, durant trois jours, les différents mécanismes de lutte contre les différents fléaux. Les statistiques font état, entre janvier et avril de l´année 2009, de 36 morts et 374 blessées dans 193 accidents de la circulation. Le mois de mars reste, jusqu´à présent, le plus meurtrier de l´année avec 19 morts. En outre, 79 personnes ont été placées sous mandat de dépôt pour trafic de stupéfiants, 17 pour crimes et délits contre les personnes.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha