Prévisions pour le 24 Septembre 2018

 Adrar Min 24 °C Max 35 °C
30
 Laghouat Min 17 °C Max 30 °C
32
 Batna Min 13 °C Max 26 °C
32
 Biskra Min 21 °C Max 34 °C
32
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
23
 Tlemcen Min 20 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 27 °C
32
 Saïda Min 19 °C Max 31 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
34
 Mascara Min 18 °C Max 31 °C
32
 Ouargla Min 21 °C Max 33 °C
34
 Oran Min 22 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 33 °C
47
 Khenchela Min 13 °C Max 25 °C
32
 Mila Min 15 °C Max 27 °C
34
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
34
Accueil |Nationale |

CONSIDÉRANT QUE LES CRITÈRES NE SONT PAS ENCORE RÉUNIS

Soltani sceptique sur l’amnistie générale

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Pour l’instant, «les critères ne sont pas réunis pour la mettre en pratique».

Le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Bouguerra Soltani a affirmé hier, en marge de la 6e Rencontre internationale sur le défunt Mahfoud Nahnah, son entière disposition au retour dans les rangs du parti, des dissidents emmenés par Abdelmadjid Menasra: «Ils (les partisans de Menasra) seront les bienvenus s´ils décident de revenir au parti. Ce retour se fera même sans conditions. Les portes du mouvement leur sont toujours ouvertes», a-t-il notamment souligné. Interrogé sur la question de l´amnistie générale, le président du MSP dira que son parti est favorable à cette notion du pardon mais que pour l´instant «les critères ne sont pas réunis pour la mettre en pratique».
Auparavant, il avait ouvert la Rencontre internationale sur le défunt Mahfoud Nahnah, en présence des veuves respectives de Nahnah et Bouslimani, des ministres, députés et sénateurs, membres du parti, des représentants de partis politiques dont le RND représenté par Seddik Chiheb et Abdesslem Bouzeghoub, du parti En Nahda, des figures de la lutte pour l´indépendance du pays, à l´image du colonel Bouregaâ, chef de la Wilaya IV et de Boualem Oussedik, d´un représentant de Hamas palestinien et du ministre des Affaires religieuses, Bouabdallah Ghlamallah. Lors de son intervention qui a duré une heure, le président du MSP a développé le thème de cette rencontre à savoir «La citoyenneté et le droit politique des femmes».
M.Soltani a plaidé pour la représentation féminine à toutes les assemblées élues à travers un quota bien défini: «Nous réaffirmons notre souhait que, pour les prochaines échéances électorales, la place de la femme dans les listes électorales soit au moins égale ou supérieure à 25%» a t-il soutenu. Au plan politique, le président du MSP a énuméré huit points qui sont à ses yeux capables de rendre à la femme son rôle dans la société au même titre que l´homme.
«D´abord, dira- t-il, il faudrait mettre en place une loi organique qui précise davantage l´article 31 de la Constitution, une révision radicale de la loi électorale qui consiste en particulier à promouvoir ce droit à partir de mécanismes clairs, une proposition de la représentation nationale à hauteur de 25%, l´adoption du principe de ce taux au sein de toute circonscription électorale, oeuvrer en fonction des principes saints de l´Islam tout en évitant les obstacles obscurantistes des us et coutumes, la mise en place d´un charte morale que tous les partis politiques concernés par les élections doivent adopter.»
Lors de son plaidoyer pour les femmes, Bouguerra Soltani a mis en exergue le rôle de celle-ci dans la société en soutenant que dorénavant «aucun écart ne sera admis». Aujourd´hui, dit-il «la femme est soit sacralisée ou salie». Selon lui, «il faut éviter à l´avenir de catégoriser la femme en deux pôles distincts». Il est à rappeler que le MSP tiendra aujourd´hui un meeting populaire au stade du 20-Août 1955 pour commémorer le 6e anniversaire de la mort du fondateur du parti, le défunt Mahfoud Nahnah. Les travaux de cette 6e rencontre internationale vont se poursuivre jusqu´à vendredi prochain à Zéralda. Plusieurs personnalités du monde islamique et arabe ont été invitées pour donner des conférences. Plus de cinq cents participants venus des différentes régions du pays sont attendus à cette rencontre qui a vu l´absence remarquée des fils de feu Nahnah. L´épouse de ce dernier, présente ainsi que l´une de ses filles ont reçu des mains de Bouguerra Soltani, un cadeau en signe de reconnaissance et de respect pour le défunt.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha