Prévisions pour le 27 Septembre 2018

 Adrar Min 26 °C Max 33 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 23 °C
30
 Batna Min 10 °C Max 21 °C
30
 Biskra Min 18 °C Max 29 °C
30
 Tamanrasset Min 20 °C Max 29 °C
30
 Tlemcen Min 13 °C Max 24 °C
4
 Alger Min 20 °C Max 27 °C
34
 Saïda Min 13 °C Max 27 °C
30
 Annaba Min 18 °C Max 23 °C
30
 Mascara Min 17 °C Max 28 °C
47
 Ouargla Min 20 °C Max 27 °C
30
 Oran Min 20 °C Max 28 °C
34
 Illizi Min 21 °C Max 30 °C
47
 Tindouf Min 23 °C Max 33 °C
34
 Khenchela Min 8 °C Max 20 °C
30
 Mila Min 12 °C Max 26 °C
30
 Ghardaïa Min 18 °C Max 24 °C
30
Accueil |Autres | A coeur ouvert |

ABDELGHANI MEBAREK, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L’ANSEJ
UN SAVOIR-FAIRE QUI SE VÉRIFIE

Des projets de grande qualité

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Des cas comme Hakim Chikhi (ingénieur électronicien) sont nombreux.

Combien de jeunes Algériens installés à l´étranger sont revenus au pays, après la mise en oeuvre des différents dispositifs de création d´emplois. Des cas comme Hakim Chikhi (ingénieur électronicien) qui s´apprêtait à émigrer aux Etats- Unis, avant de surseoir à sa décision, étant alléché par les facilité de l´Ansej, sont nombreux. Rencontré par le directeur général de l´agence en marge d´une journée portes ouvertes sur l´emploi tenue à Hussein Dey, ce jeune ne savait pas que dans quelques mois il serait un grand manager.
En effet, il a mis au point un système de régulation des files d´attente, celui que l´on retrouve au niveau des agences Air Algérie, de la Cnep-banque et autres institutions. Un produit que l´Algérie importait il y a quelques années en devises fortes.
D´après M.Mebarek Abdelghani plusieurs jeunes ont suivi l´exemple de Chikhi, en préférant revenir au pays. «Ils sont rentrés au pays parce qu´ils ont trouvé un cadre incitatif», indique notre invité. Un effet d´entraînement qui a amené des dizaines de jeunes Algériens à revenir au pays. C´est le cas de ce jeune Algérien, émigré au Canada et qui après quelques années revient au pays pour monter une unité dans le domaine de la décoration des meubles avec une technique révolutionnaire.
Il citera aussi le cas de cet autre jeune algérien qui a ouvert une école de formation hôtelière après un séjour aux Etats- Unis, ce qui lui a permis d´acquérir une expérience dans le domaine. Notre invité n´a pas manqué de revenir sur le projet de la fameuse chaîne de télévision Algérie Première qui avait, rappelons-le, fait couler beaucoup d´encre. On avait soutenu à l´époque que c´était l´Ansej qui avait financé ladite chaîne, alors que la réalité est tout autre.
D´après M.Mebarek, le propriétaire de cette chaîne n´est autre qu´un jeune, qui, après avoir réussi à monter une boîte de communication s´est lancé dans l´audiovisuel. Avant d´ajouter: «Pensez-vous que l´Ansej est en mesure de financer une chaîne d´une telle envergure?»
En somme, poursuit, M.Mebarek, rien n´empêche un promoteur qui a réussi dans un créneau d´activité de se lancer dans un autre ou d´étendre ses activités. Et là encore une batterie de mesures sont prévues pour accompagner cette initiative.
Par ailleurs, des actions sont entreprises en direction de certaines franges sociales, à travers par exemple la convention signée par l´Ansej avec le Comité olympique et dont l´objectif est de venir en aide à des sportifs qui désirent se lancer dans la sphère économique.
Il y a lieu de préciser que les initiatives de l´Ansej visent, à travers leurs démembrements locaux, à résorber le problème du chômage qui se fait pesant.
Le lancement du projet de 100 locaux par communes et l´aménagement de pas moins de 150 galeries et aswaks au profit des jeunes va également dans ce sens.
Le secteur des collectivités locales et notamment celui de l´hygiène, s´est taillé la part du lion dans les projets destinés aux jeunes.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha