Prévisions pour le 27 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 31 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 25 °C
30
 Batna Min 10 °C Max 21 °C
34
 Biskra Min 19 °C Max 30 °C
32
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 13 °C Max 26 °C
39
 Alger Min 20 °C Max 25 °C
32
 Saïda Min 13 °C Max 26 °C
30
 Annaba Min 18 °C Max 23 °C
30
 Mascara Min 15 °C Max 27 °C
34
 Ouargla Min 20 °C Max 26 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 20 °C Max 33 °C
47
 Tindouf Min 23 °C Max 32 °C
34
 Khenchela Min 8 °C Max 20 °C
34
 Mila Min 12 °C Max 24 °C
32
 Ghardaïa Min 18 °C Max 24 °C
34
Accueil |Autres | A coeur ouvert |

MOHAMED DJEMAÏ, VICE-PRÉSIDENT DE LG ALGÉRIE
PERFORMANCE ÉCONOMIQUE

«Seuls comptent les résultats!»

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

C’est à la faveur d’un déplacement effectué au début des années 90 en Asie que le jeune Mohamed Djemaï a eu à engager des négociations avec les responsables sud-coréens de la marque L-G.

M.Mohammed Djemaï, ce jeune Tebessi à la fois député parlementaire et un des responsables du groupement LG Algérie, offre l´image d´un homme suffisamment rassuré quant à son avenir. Il véhicule d´ores et déjà, dans son esprit la conviction que son futur ne sera que prometteur. De plus, M.Djemaï s´exprime avec une fierté affichée, on ne peut plus manifestement, sur le parcours accompli jusque-là par le groupement LG-Algérie, totalisant, selon lui, la somme de 14 millions de dollars d´investissement dans notre pays. «Notre chiffre d´affaires pour l´année 2005 a atteint le montant de 3,7 milliards de dinars» nous fera savoir, en outre M.Djemai, non pas sans une pointe de satisfaction. Notre invité de la rubrique «A coeur ouvert avec l´Expression» est en fait vice-président de LG-Algérie, aujourd´hui, composé de plusieurs filiales spécialisées notamment dans le montage des appareils électroménagers et du matériel informatique, de même que la fabrication des meubles.
Le groupement LG-Algérie est une Sarl (société à responsabilité limitée) gérée par des frères dont le poste de P-DG est assuré par l´aîné de notre hôte. L´entreprise-mère de LG-Algérie est issue de la Corée du Sud. Et c´est à la faveur d´un déplacement effectué au début des années 90 en Asie que le jeune Mohamed Djemaï, qui venait alors d´obtenir son diplôme à l´Ecole supérieure de commerce d´Alger, a eu à engager des négociations avec les responsables sud-coréens de la marque L-G qui lui ont confié, par la suite, le statut de concessionnaire exclusif en Algérie. Ainsi, M.Djemaï nous fera part de la naissance de LG-Algérie en ces quelques mots: «En 92, et plus précisément au lendemain de l´obtention de mon diplôme, je me suis déplacé en Malaisie en vue de poursuivre mes études. Et au bout de quelques mois j´ai pu intégrer le groupe LG présent en Thaïlande. Celui-ci m´a été d´ailleurs d´un appui certain dans les négociations que j´ai entamées avec les responsables sud-coréens de la marque LG. Ces derniers ont par la suite, dépêché un prospecteur pour examiner, une année durant, le marché algérien et décider ainsi de l´établissement d´une représentation en Algérie». Et il aura fallu attendre jusqu´à 1999 pour que cette même représentation soit réellement opérationnelle sur le sol algérien. «les premières opérations de montage remontent en fait vers la fin de l´année 1999» confirme notre invité. «A cette époque-là, le groupement LG-Algérie avait démarré avec un capital d´investissement de l´ordre de 650.000 dollars seulement» se rappelle encore M.Djemaï Mohamed. Il évoquera, entre autres, parmi les contraintes rencontrées au lendemain du lancement des activités de LG Algérie, le fait que les kits de produits importés de la Corée du Sud pour un montage en Algérie étaient taxés comme étant des produits finis au niveau des douanes algériennes. M.Djemaï connaîtra, par la suite, beaucoup de difficultés au cours de son expérience de concessionnaire algérien. Lesquelles difficultés qu´il qualifie, à juste titre, comme étant des facteurs dissuasifs aux yeux des investisseurs nourris par l´ambition de conquérir le marché algérien. En ce sens, l´invité de L´Expression ne manquera pas de fustiger les banques algériennes en raison des lenteurs enregistrées dans le traitement des dossiers d´investissement. «La politique des banques est restée inchangée en Algérie depuis les années 80» estime-t-il. M.Djemaï nous a aussi affirmé que l´ensemble des projets réalisés jusque-là par le groupement LG-Algérie ont vu le jour suite au recours à l´autofinancement de l´entreprise. «Nous n´avons à ce jour bénéficié d´aucun appui bancaire pour financer nos projets» a- t-il confirmé. Il révélera toutefois qu´un projet de montage de réfrigérateurs, de cuisinières et de machines à laver, devant être lancé en 2007, nécessitera dans sa mise en oeuvre le concours de la banque El-Baraka pour un financement à hauteur de 50%. «Les négociations sont en cours » notera à ce sujet M.Djemaï en précisant que ce projet vise le montage de 100.000 réfrigérateurs destinés notamment à l´exportation vers la Libye.
Pour l´heure actuelle, le groupement LG-Algérie, qui emploie quelque 860 salariés, compte se lancer dans le fabrication des meubles et un partenariat en ce sens a déjà été paraphé avec des entreprises d´origine brésilienne apprend-on de notre invité pour qui «seuls comptent les résultats»!

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha