Prévisions pour le 24 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 35 °C
30
 Laghouat Min 17 °C Max 30 °C
34
 Batna Min 12 °C Max 26 °C
32
 Biskra Min 20 °C Max 33 °C
32
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 19 °C Max 29 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 27 °C
32
 Saïda Min 20 °C Max 30 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
34
 Mascara Min 18 °C Max 31 °C
32
 Ouargla Min 22 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 23 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 23 °C Max 37 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 32 °C
34
 Khenchela Min 12 °C Max 25 °C
34
 Mila Min 15 °C Max 28 °C
34
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
32
Accueil |Autres | A coeur ouvert |

CONFÉDÉRATION GÉNÉRALE DES ENTREPRENEURS ALGÉRIENS

Une organisation de stature internationale

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Yousfi est vice-président de l’Union méditerranéenne des employeurs, (Umce).

Créée en 1990, la Confédération générale des entrepreneurs algériens (Cgea), est présente dans 32 wilayas du pays et regroupe des entrepreneurs privés embrassant différentes branches d´activité. Cette association patronale, présidée par Habib Yousfi, est membre de l´Organisation internationale des employeurs (OIE), de la Confédération panafricaine des employeurs (CPE), de l´Union méditerranéenne des confédérations d´employeurs (Umce), dont Yousfi est vice-président et qui regroupe 13 pays du bassin méditerranéen.
L´assemblée générale ordinaire de la Confédération générale des entreprises algériennes (Cgea) a réélu en juin dernier à Alger l´industriel Habib Yousfi à la tête de l´organisation pour un mandat de trois ans.
Présent à la tête d´une forte délégation du patronat algérien, composée de dirigeants d´entreprises publiques et privées, et de responsables d´institutions et organismes économiques et financiers, à la rencontre économique de Palerme (Sicile) en février dernier, le président de la Cgea, avait signé deux conventions de coopération. L´une d´elle intéresse notamment le domaine de la communication et porte sur le transfert de technologie en matière de fibres optiques a-t-il rappelé. M.Yousfi s´est déclaré convaincu que le rendez- vous économique de Palerme aura incessamment des répercussions en termes de coopération avec la partie italienne.
Au cours de ce rendez-vous économique d´importance, rappelle-t-on, pas moins de 73 projets économiques régionaux avaient été présentés.
Les Algériens partagent la même conviction que celle des Italiens et affichent ouvertement une plus grande disponibilité envers les pays de la rive sud de la Méditerranée, a souligné le président de la Confindustria, pour qui l´Europe doit «obligatoirement et rapidement» se tourner vers les pays du bassin méditerranéen et procéder à la même action d´intégration mise en place pour les pays des Balkans.
Devant cette inertie, qui ne dit pas son nom, le patronat italien et ceux des pays méditerranéens ont décidé d´agir pour enclencher une dynamique plus concrète, a souligné Montezemolo, d´où la décision d´organiser le forum de Palerme.
Ce forum économique sur les «opportunités d´affaires en Méditerranée» s´était déroulé avec la participation de représentants d´une douzaine de pays membres de l´Union méditerranéenne des confédérations d´entreprises (Umce), dont l´Algérie, qui était représentée par une forte délégation à cette rencontre dont l´objectif était de discuter des opportunités d´affaires qu´offrent les pays du pourtour méditerranéen.
Pour rester dans le même espace économique, Habib Yousfi a signalé que les mêmes efforts de coopération sont déployés également vers les pays du nord-ouest de la Méditerranée, notamment l´Espagne ou plus précisément la province autonome de Catalogne, poumon économique du Royaume ibérique. Plusieurs missions patronales et économiques de cette région se sont rendues en Algérie. Yousfi a souligné, pour l´exemple sans doute, qu´à Barcelone, des privatisations ont été opérées en direction de travailleurs des entreprises.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha