Prévisions pour le 21 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 20 °C Max 33 °C
32
 Tamanrasset Min 20 °C Max 28 °C
30
 Tlemcen Min 16 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 18 °C Max 26 °C
30
 Saïda Min 16 °C Max 25 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
47
 Mascara Min 15 °C Max 26 °C
30
 Ouargla Min 25 °C Max 33 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 25 °C
34
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
32
 Tindouf Min 23 °C Max 34 °C
34
 Khenchela Min 14 °C Max 22 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 24 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 30 °C
30
Accueil |Autres | A coeur ouvert |

ARMEMENT ET FORMATION D’OFFICIERS

«L’Algérie n’a pas de visées expansionnistes»

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La Russie fournit à l’armée algérienne un armement de qualité et une technologie mondialement reconnue.

La coopération militaire entre Alger et Moscou date de l´époque de l´ex-Union soviétique. Que ce soit en matière d´équipements ou de la formation des personnels militaires, la Russie a toujours été un partenaire traditionnel et incontournable de l´Algérie. Même si notre pays a opté depuis quelque temps pour la diversification de fournisseurs, il demeure l´un des premiers clients de Moscou. Depuis l´époque de la guerre froide, l´armée algérienne est équipée de matériel russe. Du Kalashnikov, du Seminov, aux chars T 72, en passant par les Mig, la Russie fournit à l´armée algérienne, non seulement un armement de qualité, mais surtout une technologie mondialement reconnue. La conclusion dernièrement, d´un important contrat d´armement, notamment d´avions de chasse de type Soukhoi (Su 30 MKI) et autres avions et hélicoptères de combat «le même avion vendu à l´Inde», indique l´ambassadeur de Russie à Alger, le Dr Vladimir Titorenko, entre dans le cadre de la coopération normale entre les deux pays, indique notre invité qui ajoutera que chaque pays doit adapter et rénover son arsenal militaire tous les 15 ans. Selon lui, la coopération militaire entre les deux pays touche aussi la rénovation des équipements militaires, sachant que l´avancée technologique nécessite l´adaptation du matériel militaire.
Cependant, note le Dr Titorenko: «Nous savons que l´armée algérienne n´a pas de visés expansionnistes». Reconnaissant, par ailleurs, que l´Armée nationale populaire a acquis «un professionnalisme incontestable», l´ambassadeur de la Fédération de Russie est convaincu au moins de deux choses: primo, «l´armée algérienne sera très forte» et secundo, «elle n´utilisera pas ses armes contre ses voisins.» Une réponse on ne peut plus claire à ceux qui affirment que l´Algérie s´est lancée dans une course aux armements et que cela représenterait un danger pour la région. Il convient de rappeler que lors de la dernière visite en Algérie du président russe Vladimir Poutine, il a été procédé à la signature d´un accord de reconversion de la dette d´un montant global de 4,7 milliards de dollars. Une partie de cette somme est destinée à l´acquisition auprès de la Russie d´avions de chasse et services entrant dans le cadre de la rénovation du matériel militaire algérien. De tels accords entrent dans le cadre de la coopération militaire ordinaire consacrée par toutes les conventions internationales.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha