AADL

Encore des justificatifs!

«Des entreprises avancent à pas de tortue dans des projets en cours et se mobilisent en force pour d’autres plus rémunérateurs.»

Cinq mille logements Aadl devront être livrés à Alger en janvier 2008, tandis que 10.000 autres unités sont réparties sur le territoire national, dont la livraison est prévue durant le même laps de temps. Initialement, la livraison a été prévue avant la fin de l´année en cours, selon un précédent calendrier du ministère de l´Habitat et de l´Urbanisme. Toutefois, «les intempéries ont ajourné l´opération et la date de livraison devra connaître un petit glissement», s´explique Nouredine Moussa, invité de L´Expression. Le ministre ne digérait pourtant pas d´être rattrapé par la polémique des retards qui a longtemps poursuivi son prédécesseur, Nadir Hamimid. «Ce n´est pas si facile de s´occuper des VRD (voiries et réseaux divers) quand il y a intempéries», a-t-il encore développé. Et de passer, ensuite, à la mise en cause des entreprises «budgétivores» qui, pour quelques dinars de plus, «avancent à pas de tortue dans des projets en cours et se mobilisent en force pour d´autres plus rémunérateurs».
Les entreprises font-elles la loi au bout du compte? Car, rappelons-le, Noureddine Moussa, lors de précédentes visites d´inspection sur les chantiers de logements, avait, maintes fois, dénoncé les retards accusés dans la réalisation des projets. Il avait même tablé sur la livraison, en 2008, de la quasi-totalité de ce qui reste du programme des 55.000 logements location-vente. Avec les rythmes actuels, des glissements sur les délais, un hiver «peu favorable» et des VRD laissés en jachère, Nouredine Moussa sera-t-il rattrapé par la même polémique que celle de son prédécesseur? Interrogé à ce propos, il s´est gardé de livrer ses prévisions, mais il a simplement annoncé qu´en 2009, «le taux de demandeurs de logements se situera autour de 5% seulement». Et pourtant, il a annoncé à la même occasion que les derniers bilans de son département s´arrêtent au seuil de juin 2007. Quant aux calculs impliquant le deuxième semestre de la même année (2007) et d´autres pour les besoins des prévisions pour l´année 2008, ils ne sont pas encore faits. Il y a ensuite une contradiction flagrante entre les chiffres fournis à L´Expression par Nouredine Moussa et ceux publiés, dimanche, par l´Aadl. L´Agence nationale de l´amélioration et du développement du logement a annoncé, dimanche, que 4400 nouveaux bénéficiaires de logements location-vente de l´Aadl seront convoqués à partir du 2 janvier pour verser les 5% du prix du logement attribué. Avec un simple calcul, on relève un différentiel de taille entre les chiffres avancés, durant la même journée, par la direction générale de l´Aadl et le ministre en charge du secteur. 600 logements de différence! Sont-ils l´effet direct des retards dans l´accomplissement des ouvrages? Une question qui mérite d´être posée. Se référant au communiqué rendu public par l´Aadl, les sites concernés par les livraisons à Alger sont Aïn El Melha, Birtouta, Beni Messous, Douéra et Baba Hassen. L´Aadl assure, par ailleurs, que la remise des clés aux bénéficiaires des sites Ouled Fayet bis et Bananiers bis «a déjà été entamée et suit son cours normal». Une chose est sûre, le rêve Aadl n´est pas encore démythifié.