Prévisions pour le 23 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 34 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 12 °C Max 25 °C
34
 Biskra Min 19 °C Max 33 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 18 °C Max 28 °C
34
 Alger Min 19 °C Max 27 °C
32
 Saïda Min 17 °C Max 28 °C
34
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
32
 Mascara Min 16 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 22 °C Max 33 °C
28
 Tindouf Min 24 °C Max 35 °C
32
 Khenchela Min 11 °C Max 23 °C
30
 Mila Min 15 °C Max 28 °C
32
 Ghardaïa Min 19 °C Max 30 °C
32
Accueil |Autres | A coeur ouvert |

MUSTAPHA BENBADA, MINISTRE DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE L’ARTISANAT

«La mise à niveau des entreprises est une exigence du marché»

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Pour ce faire, le département de la petite et moyenne entreprise a entamé une large campagne de sensibilisation.

Officiellement lancée au mois de février 2007, la mise en oeuvre du programme national de mise à niveau des PME a été au coeur d´une large campagne de communication et de sensibilisation à travers l´ensemble du pays. Ainsi, ont été organisés 7 regroupements régionaux qui ont touché 25 wilayas. Plus de 840 opérateurs économiques y ont pris part et l´on a enregistré plus de 40 manifestations d´intérêt, toutes éligibles aux composantes de ce programme de mise à niveau élaboré par les soins du ministère de la PME et de l´Artisanat.
Ce programme s´impose de lui-même pour insuffler une «culture» de la compétitivité qu´exige l´ouverture du marché algérien sur les plans régional et mondial. Inspiré de l´expérience Meda-PME, il repose sur un mode original articulé autour d´un programme opérationnel annuel (POA).
C´est un dispositif d´évaluation et de suivi des engagements financiers et des actions de mise à niveau. Celles-ci sont ponctuées par une regroupement semestriel des résultats obtenus.
Les actions initiées avec l´accompagnement de Meda 1 et de l´Union européenne ont été couronnées de succès. «Une réussite» comme qualifiée par le ministre de la Petite et Moyenne entreprise (PME), Mustapha Benbada, invité de notre rubrique «A coeur ouvert». Détaillant le programme Euro- Développement PME, il dira que l´amélioration de la compétitivité est une condition sine qua non pour nos entreprises.
D´une manière générale, les objectifs tracés dans la convention financière spécifique relative à environ 400 entreprises, «ont été largement dépassés», a dit
M.Benbada. Il a précisé qu´à «fin juin 2007, 450 PME sont entrées dans un processus réel de mise à niveau».
Leur répartition par région donne 37% pour le Centre, 34% pour l´Est, 28% pour l´Ouest et 11% pour le Sud. Cette répartition suit de près leur implantation dans les zones d´activité et les secteurs embrassés par les opérateurs. Ceux-ci concernent l´agroalimentaire à hauteur de 28%; l´industrie chimique, 19%; les matériaux de construction, 11%; l´industrie mécanique et métallurgique, 11%; l´industrie électrique et électronique, 8%; le textile et l´habillement, 6%...
Les activités visées par la mise à niveau sont le management (36%), la production (26%), la qualité (15%), les aspects financiers (14%) et le marketing (9%).
Pour, justement, atteindre une performance compétitive, des actions d´amélioration sont régulièrement menées. De l´aveu même de la majorité des chefs d´entreprise bénéficiaires directs du programme, les résultats de la mise à niveau sont jugés «satisfaisants».
L´incidence heureuse de ces résultats sur l´amélioration de la compétitivité dans un environnement des affaires marqué par la globalisation des échanges a été confirmée par une mission d´expertise qui s´est déroulée de mars à juin 2006.
Le bilan de ces efforts montre que 63% des entreprises considèrent que les actions de mise à niveau ont eu un impact déterminant au niveau de l´organisation, la structure des coûts, la qualité et le management. En attendant le 2e programme Meda, qui doit se dérouler en ce premier semestre 2008, et ce, dans le cadre du programme indicatif national (PIN) 2008-2010, le nouveau programme PME II a été finalisé avec les experts de la délégation de la commission économique européenne à Alger. Le PIN vient consolider les acquis du programme Euro-Développement PME. Une nécessaire vulgarisation doit être actionnée.
Sur les demandes de mise à niveau enregistrées, une centaine ont été traitées, 20 approches ont été amorcées et 60 autres pré-diagnostiquées.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha