Prévisions pour le 25 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 35 °C
34
 Laghouat Min 18 °C Max 31 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 25 °C
30
 Biskra Min 19 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
23
 Tlemcen Min 16 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 21 °C Max 26 °C
34
 Saïda Min 17 °C Max 29 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
34
 Mascara Min 15 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 21 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 25 °C Max 35 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 33 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 23 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 25 °C
30
 Ghardaïa Min 20 °C Max 31 °C
32
Accueil |Autres | A coeur ouvert |

Le riche parcours d’un militant infatigable

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Kamel Bouchama est un «ancien médersien», élève du lycée d´enseignement bilingue (arabe-français) de Ben-Aknoun, aujourd´hui Amara-Rachid.
Très jeune, à l´âge où on ne pouvait lui reprocher son insouciance, il milite dans les rangs de la Section universitaire du FLN (la SU-FLN).
Après l´Indépendance, il contribue au lancement de l´Unlca (Union nationale des lycéens et collégiens d´Algérie), ensuite de la Jfln, aux côtés de jeunes militants qui venaient directement des maquis et des prisons. Il part en Egypte (Le Caire) pour des études supérieures. (Université du Caire).
De retour en Algérie, il rejoint son foyer de militants, reprend en main la Jfln et adhère au FLN. De là, il commence à gravir les échelons de la responsabilité, aidé en cela par sa fougue, son engagement et son travail inlassable.
Riche, très riche est le parcours de ce militant infatigable. Il a commencé ses «classes de militant» au sein de l´entité la plus simple du FLN, à savoir la cellule, pour finir ministre de la Jeunesse et des Sports et membre du Comité central.
De manière non exhaustive, il a été successivement: Premier président algérien en titre du Cssa (Conseil supérieur du sport en Afrique), vice-président du Conseil mondial du Mouvement anti-apartheid (ONU), ambassadeur d´Algérie en République arabe syrienne et enfin, commissaire général d´«Alger, capitale de la culture arabe».
Son dévouement pour les nobles idéaux lui permet d´accéder à de hautes responsabilités, au parti notamment, où très jeune, il est nommé successivement responsable fédéral et ensuite commissaire national du parti, en même temps que membre du Conseil national de la jeunesse.
Plus tard, il sera nommé dans d´autres missions déterminantes à la direction du FLN. «Ainsi, quand il parle du FLN, il sait ce qu´il dit», car de la kasma, à la fédération, au commissariat national, à la direction centrale, au secrétariat permanent du CC -les différentes étapes qu´il a franchies, en montant les escaliers marche par marche, comme il se plaît à raconter- il peut donner une appréciation plus juste que ceux qui n´ont connu ce parti que de loin ou qui ont été cooptés pour gérer de hautes responsabilités.
Il est nommé ensuite ministre de la Jeunesse et des Sports. Son passage dans ce secteur est synonyme de grandes réalisations et de réussites.
Et, après des années de marginalisation, il est nommé ambassadeur d´Algérie en Syrie. M.Bouchama a effectué, dans le cadre des missions pour la jeunesse, le FLN et l´Etat, de nombreux voyages dans le monde.
Ainsi, de l´Afrique à l´Asie, aux deux Amériques, au Moyen-Orient et à l´Extrême-Orient, il a su mener, très loin, la voix de l´Algérie et représenter dignement son peuple et sa jeunesse.
Il n´y a pas un Congrès mondial ou continental ou national de la jeunesse, il n´y a pas un Festival mondial de la jeunesse et des étudiants, il n´y a pas un Symposium international pour la jeunesse et d´autres rassemblements importants où il n´a pas marqué sa présence par une participation effective et concrète.
Que l´on se souvienne de ce fameux Congrès mondial de Juillet 1970, aux Nations unies, où Bouchama et sa délégation ont reçu des mains d´U-Thant, le secrétaire général d´alors, la médaille de la paix de la Jeunesse mondiale (World Assembly Youth).
Que l´on se souvienne de ces fameuses rencontres avec les Jeunesses arabes où il a brillé par la qualité de ses interventions et la netteté de ses propositions.
Ces missions effectuées dans le cadre international lui ont valu le respect et la considération de plusieurs partis, de nombreuses organisations et de hautes personnalités dans le monde.
Il est détenteur d´importantes distinctions internationales (ONU, Soviet suprême de l´ex-Urss, RDA, Guyane (Georgetown), Liban et Syrie.
Pour ce dernier pays, M.Bouchama a eu la plus haute distinction de l´Etat syrien (Médaille du mérite de la République arabe syrienne- option Excellence).
Tout cela sont des marques de reconnaissance pour ses capacités de travail et sa solidarité avec les causes justes. M.Bouchama a écrit de nombreux ouvrages. Il en est à son treizième. Quatre autres vont paraître incessamment. Il a publié de nombreux articles dans la presse nationale et dans quelques journaux étrangers, notamment ceux du Moyen-Orient comme Esherq el Awsat, El Hayet (libanais) El Ahram, El Kifah el Arabi.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha