Prévisions pour le 25 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 35 °C
30
 Laghouat Min 17 °C Max 30 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 25 °C
30
 Biskra Min 21 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 22 °C Max 30 °C
23
 Tlemcen Min 16 °C Max 27 °C
32
 Alger Min 21 °C Max 26 °C
34
 Saïda Min 18 °C Max 29 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
34
 Mascara Min 16 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 34 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 24 °C Max 36 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 33 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 24 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 26 °C
30
 Ghardaïa Min 20 °C Max 31 °C
32
Accueil |Autres | A coeur ouvert |

Cris de colère de deux intellectuels algériens
MUSTAPHA CHÉRIF

«C’est immoral d’inviter Israël sans la Palestine»

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

«En boycottant le Salon du livre de Paris, les intellectuels arabes entendent manifester leur indignation contre l’absence de la Palestine et dénoncent la politique coloniale de l’Etat hébreu».

L´invité d´honneur du Salon du livre de Paris, Israël, continue de soulever le tollé dans le milieu des intellectuels musulmans. «C´est choquant, immoral et inadmissible» estime l´universitaire et islamologue Mustapha Chérif. Le choc, l´immoral et l´inadmissible ce n´est pas autant la participation des écrivains et intellectuels israéliens, dont certains sont des amis, que le fait que la France ait opté pour la politique de deux poids, deux mesures contre la Palestine. Pourquoi avoir choisi l´Etat hébreu comme invité d´honneur, au moment où ce dernier fête la 60e année de sa création, et au moment où des civils palestiniens tombent sous les balles de son armée? La question vaut le détour. Et c´est cette interrogation qui taraude l´esprit de Mustapha Chérif. «Pourquoi n´a-t-on pas pensé à traiter en tant qu´invité d´honneur à la fois Israël et la Palestine?», s´interroge l´invité de L´Expression. Et de poursuivre: «Pourquoi n´a-t-on pas mis sur le même pied d´égalité les intellectuels et écrivains palestiniens et israéliens?». Cet état de fait est, on ne peut plus clair, une preuve des plus tangibles que le Salon du livre de Paris a outrepassé ses visées culturelles au profit d´une contenance politique aux retombées négatives. «C´est une discrimination!» lâche Mustapha Chérif. Croyant dur comme fer que le règlement pacifique du problème politique est le seul moyen de régler les conflits secouant la planète en général, et le Moyen-Orient en particulier, l´invité de L´Expression a indiqué: «En boycottant le Salon du livre de Paris, les intellectuels arabes n´entendent pas manifester leur indignation contre l´Etat hébreu, en tant que tel, ni pour renier son existence, mais le boycott a été décidé pour dénoncer l´absence de la Palestine» Précisant davantage sa pensée, M.Chérif affirme que la position des intellectuels arabes ne doit, en aucun cas, être perçue comme «la position d´une culture contre une autre, ni d´une communauté contre une autre communauté, encore moins une civilisation contre une autre civilisation, mais notre position doit être considérée d´un autre point de vue». De quel angle peut-on apercevoir la position des intellectuels arabes? «Nous voulons dénoncer la pratique, par l´Etat hébreu, de l´apartheid en plus de la victimisation outrancière, dans laquelle il s´enferme» répond l´invité de la rédaction de L´Expression. Cet islamologue, universitaire et intellectuel adresse ainsi une réponse, plus que ferme aux propos tenus par le chef de l´Etat hébreu qui, lors de l´inauguration du salon du livre de Paris, avait déclaré: «Je suis contre les autodafés, je suis contre le boycott des livres (...). Les livres sont faits pour éveiller la réflexion, pour essayer de faire se rejoindre les idées». Pour Mustapha Chérif, «les intellectuels arabes entendent boycotter la politique de la discrimination et celle brutale de l´occupation, et veulent opter pour un débat pacifique des idées (...) pour un dialogue établi en toute démocratie et dans le respect de l´Autre».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha