«Ma famille est mon oxygène»

Issu d´une grande famille de Béjaïa, Noureddine Hassaïm, directeur général de Toyota Algérie, est parmi les plus jeunes et importants managers en Algérie. Né à Alger un 10 décembre 1968, cet homme a en charge deux familles, sa femme, ses enfants et la grande famille de Toyota. Comment assume-t-il ses responsabilités? M.Hassaïm nous indique qu´il trouve parfois des difficultés, mais il a toujours réussi à les surmonter grâce à son savoir-faire et à son esprit d´organisation.
Ancien sportif (volley-ball et natation), il regrette les bons moments qu´il a passés étant le capitaine de l´équipe de USMB (volley-ball). Directeur de Toyota Algérie depuis 2005, Noureddine Hassaïm, diplômé de l´université, n´a pas fait toute sa carrière dans le secteur de l´automobile, il a travaillé comme ingénieur dans plusieurs sociétés avant d´intégrer le milieu automobile où il occupa successivement les fonctions de directeur marketing, directeur commercial chez des concurrents.
Connu pour son sérieux et son mépris de la médiocrité, son intégration à la direction de Toyota Algérie, en 2005, a donné un nouveau souffle à cette entreprise. M.Hssaïm, qui est père de trois enfants, nous affirme que sa famille est son espoir dans la vie, notamment sa tendre femme qui le pousse toujours à aller de l´avant surtout dans les moments les plus difficiles. «Quand j´ai des soucis, je les partage avec mon épouse, qui est une femme très sage et très patiente. Franchement, grâce à elle, je suis un homme comblé et très chanceux.»
Cet homme aux grandes ambitions représente, en fait, un exemple pour les jeunes Algériens. Pour lui, il ne faut jamais regretter ce qu´on a fait, il faut toujours penser à l´avenir en cultivant la patience et le sérieux qui sont le secret de la réussite.