Prévisions pour le 25 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 35 °C
34
 Laghouat Min 18 °C Max 31 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 25 °C
30
 Biskra Min 19 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
23
 Tlemcen Min 16 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 21 °C Max 26 °C
34
 Saïda Min 17 °C Max 29 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
34
 Mascara Min 15 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 21 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 25 °C Max 35 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 33 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 23 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 25 °C
30
 Ghardaïa Min 20 °C Max 31 °C
32
Accueil |Autres | Automobile |

VOLKSWAGEN ET LE LOGICIEL TRUQUEUR

700.000 Seat concernées

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
700.000 Seat concernées

La marque ibérique Seat, relevant du Groupe Automobile Volkswagen (VAG) est concernée par le scandale qui a touché ce dernier. En effet, l'on signale 700.000 voitures Seat, sans préciser le modèle, touchées par cette affaire. Les véhicules en question étant équipés d'un moteur diesel porteur d'un logiciel truqueur, sur un total de 11 millions écoulés par la maison-mère Volkswagen, a indiqué un porte-parole de Seat. Il a assuré que les véhicules équipés de moteurs EA189 seront rappelés dans des centres techniques. Rappelons que le colosse automobile Volkswagen s'est choisi un nouveau patron, le chef de Porsche, Matthias Müller, qui a promis que toute la lumière serait faite sur l'affaire des moteurs truqués et que le groupe, profondément ébranlé, allait s'en remettre. Comme cela était pressenti, les 20 membres du conseil de surveillance réunis au siège de Volkswagen à Wolfsburg, dans le nord de l'Allemagne, ont désigné M.Müller, 62 ans et à la tête de Porsche depuis 2010, pour succéder à Martin Winterkorn. A l'issue de plusieurs heures de réunion, le chef de l'organe de contrôle Berthold Huber a évoqué à propos de l'affaire «un désastre moral et politique» pour l'entreprise N°1 un mondial de l'automobile fort de 590.000 salariés. Matthias Müller succède à Winterkorn, aux commandes depuis 2007 et qui avait démissionné, assumant la pleine responsabilité du scandale qui a éclaté il y a quelques jours aux Etats-Unis.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha