Prévisions pour le 21 Septembre 2018

 Adrar Min 26 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 19 °C Max 32 °C
32
 Tamanrasset Min 20 °C Max 28 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 17 °C Max 26 °C
30
 Saïda Min 15 °C Max 25 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 26 °C
47
 Mascara Min 15 °C Max 26 °C
30
 Ouargla Min 24 °C Max 33 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
32
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 13 °C Max 22 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 25 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 30 °C
30
Accueil |Autres | Automobile |

INDUSTRIE AUTOMOBILE EN ALGÉRIE

La SNVI veut devenir un acteur majeur

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
La SNVI veut devenir un acteur majeur

La nouvelle stratégie de développement de cette société prévoit huit filiales pour un positionnement national et régional.

Le constructeur national SNVI entend figurer en bonne place en qualité d'acteur dans la nouvelle aventure naissante de l'industrie automobile en Algérie. Il l'affiche clairement dans son plan d'urgence. En effet, et lors d'une réunion de sous-traitants, organisée au siège de ce groupe public par l'Union professionnelle des industries automobiles et mécaniques (Upiam), le directeur centre gestion portefeuille et partenariat de cette société publique, Djamel Mahiout, a indiqué qu'avec ce plan d'urgence et à travers le centre de mécanique (usinage) de cette société, sa forge et son centre de tôlerie, la SNVI deviendra «une composante majeure de l'industrie automobile en Algérie». Actuellement, la SNVI est constituée de cinq filiales, à savoir forge, mécanique, tôlerie, montage de camions et montage de bus.
Avec sa nouvelle stratégie de développement, cette société sera dotée de huit filiales pour Un positionnement national et régional pour encourager la sous-traitance, a ajouté le même intervenant. Ainsi, outre les cinq filiales existantes, trois autres seront mises sur pied, a fait savoir le même responsable en citant la filiale commerciale, la filiale de rénovation de véhicules et une autre dédiée au matériel ferroviaire, sachant que la SNVI dispose aussi d'un centre de formation à Rouiba et d'un centre d'innovation.
M.Mahiout a présenté aux représentants de l'Upiam le plan d'investissements avec Mercedes-Benz ainsi que le projet d'assemblage de rames de tramways à Annaba avec le partenaire Alstom.
Tous ces projets ont pour objectif de renforcer l'intégration industrielle et la sous-traitance ainsi que la promotion des PME avec le soutien du partenaire technologique Daimler, a-t-il précisé tout en évoquant le partenariat avec un constructeur français, avec à la clé un taux d'intégration de 42% en 2018.
A rappeler que le groupe de travail chargé de la mise en oeuvre du plan d'urgence de la SNVI a été installé par le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb, en application des résolutions d'un Conseil interministériel tenu en décembre dernier.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha