Prévisions pour le 26 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 37 °C
34
 Laghouat Min 18 °C Max 27 °C
30
 Batna Min 14 °C Max 22 °C
28
 Biskra Min 20 °C Max 30 °C
47
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
34
 Tlemcen Min 17 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 25 °C
30
 Saïda Min 15 °C Max 26 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 25 °C
11
 Mascara Min 16 °C Max 26 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 30 °C
47
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
32
 Illizi Min 23 °C Max 33 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 33 °C
34
 Khenchela Min 13 °C Max 20 °C
12
 Mila Min 16 °C Max 24 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 27 °C
47
Accueil |Autres | Automobile |

LAND ROVER DEFENDER

Le mythique 4x4 retourne définitivement au garage

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le mythique 4x4 retourne définitivement au garage

Après 68 ans de bons et loyaux services, le mythique Land Rover Defender, véhicule tout-terrain utilisé par la reine et James Bond, retourne définitivement au garage avec la fin de sa production. Plus de deux millions d'exemplaires sont sortis des chaînes de production du constructeur britannique Jaguar Land Rover (JLR) depuis l'arrivée sur le marché du Land Rover originel en 1948. Une petite fête était organisée ce week-end à l'usine de Solihull, dans le centre de l'Angleterre, pour marquer la fin du 4x4, une fierté britannique exportée dans le monde entier. L'impossibilité de se conformer aux nouvelles normes en termes de sécurité et d'émissions polluantes ont eu la peau du vieux baroudeur, décliné en plusieurs modèles, y compris même avec des chenilles de char. «C'est la mort d'une icône», a commenté Simon Collins, secrétaire général du Land Rover Club local à la BBC. Ultrarésistant et robuste, le Defender équipe toujours de nombreux services de secours dans le monde et reste présent sur les terrains de guerre. Véhicule culte, il est tout aussi visible dans les quartiers chics et figure également dans de nombreux films, comme le Skyfall de James Bond. Il est également utilisé sans faille par la reine Elizabeth II depuis son accession sur le trône en 1952. «C'est une voiture qui transcende les classes sociales.» «Tout le monde peut la conduire, que ce soit le paysan qui essaye de traverser un champ de boue ou la reine qui fait le tour de Windsor. Elle a ce don d'être à sa place à Chelsea (quartier chic de Londres, ndlr) comme dans une zone de guerre», note Jim Holder, rédacteur en chef des magazines Autocar et What Car?. «Mais la vérité c'est aussi que le Defender ne se vendait plus assez bien», ajoute le journaliste spécialisé. Selon lui, JLR, qui travaille à un successeur, a «du pain sur la planche» pour égaler un original aussi mythique.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha