Prévisions pour le 22 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
32
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 20 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 20 °C Max 29 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 27 °C
32
 Alger Min 19 °C Max 27 °C
34
 Saïda Min 16 °C Max 28 °C
32
 Annaba Min 22 °C Max 26 °C
4
 Mascara Min 15 °C Max 29 °C
32
 Ouargla Min 24 °C Max 32 °C
30
 Oran Min 20 °C Max 30 °C
34
 Illizi Min 22 °C Max 36 °C
30
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 14 °C Max 22 °C
39
 Mila Min 17 °C Max 27 °C
12
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
34
Accueil |Autres | Automobile |

EN GRANDE FORME MALGRÉ L'AFFAIRE VOLKSWAGEN

Le secteur automobile se retrouve à Genève

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Requinqué par une croissance «inespérée» des ventes en 2015, le secteur automobile européen se retrouve cette semaine au salon de Genève où le scandale Volkswagen et ses conséquences resteront néanmoins dans toutes les têtes. Pour sa 86e édition, cette fête de l'automobile qui ouvre ses portes mardi prochain aux médias puis au public jeudi, a attiré 200 exposants venus de 30 pays. Les organisateurs tablent sur 650.000 à 700.000 visiteurs qui pourront admirer jusqu'au 13 mars «plus de 120 premières mondiales et européennes». Parmi les nouveautés les plus attendues figure la «Chiron» de Bugatti, qui succède à la «Veyron» au firmament des voitures de série les plus puissantes, les plus rapides et les plus chères, environ 2 millions d'euros. Une autre enseigne de «supercars» du groupe Volkswagen, Lamborghini, présentera de son côté la «Centenario». Moins exclusive, mais encore luxueuse, la «Levante» de Maserati constituera la première incursion de cette marque du groupe Fiat Chrysler dans un segment des «SUV» toujours en pleine croissance. A Genève, il s'enrichira du Kia Niro hybride, d'un petit Toyota et des contributions de marques cousines du groupe VW: le Seat Ateca et le Skoda VisionS. Même s'ils ont été détrônés par les SUV, 4x4 urbains et autres «crossovers», des segments veulent continuer à exister, témoin le pari de Renault qui va montrer à Genève la quatrième génération de son monospace Scénic et la Mégane break. Parmi les marques misant sur des versions rallongées, Kia et Volvo feront découvrir respectivement l'Optima Sportswagon et le V90. Le secteur automobile européen, qui avait souffert de la crise de 2008-2013, a tourné la page en 2015 avec une croissance des immatriculations de 9,3% à 13,7 millions d'unités. «Une performance assez inespérée, au-delà de tout ce qui avait été prévu», explique à l'AFP François Jaumain, associé responsable du secteur automobile chez PwC. Il évoque un «alignement de planètes: le fort rebond des marchés du Sud et un phénomène très important d'achats de renouvellement qui avaient été différés pendant très longtemps».
En outre, malgré un contexte macroéconomique mitigé, «le pétrole est bas, les taux d'intérêt sont bas, et cela a énormément pesé dans les achats des consommateurs». Pour 2016, la plupart des analystes tablent sur une croissance plus modeste du marché, entre 2,4% et 5%, ce qui pourrait permettre de dépasser les 14 millions d'unités, encore loin toutefois du record de 2007 (près de 16 millions).

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha