Prévisions pour le 25 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 35 °C
34
 Laghouat Min 18 °C Max 31 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 25 °C
30
 Biskra Min 19 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
23
 Tlemcen Min 16 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 21 °C Max 26 °C
34
 Saïda Min 17 °C Max 29 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
34
 Mascara Min 15 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 21 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 25 °C Max 35 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 33 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 23 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 25 °C
30
 Ghardaïa Min 20 °C Max 31 °C
32
Accueil |Autres | Automobile |

PROJET VOLKSWAGEN EN PARTENARIAT AVEC SOVAC

L'entrée en production prévue pour 2017

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'entrée en production prévue pour 2017

L'Algérie ne peut pas imaginer une industrie automobile sans le géant allemand Volkswagen.

Une importante délégation du Groupe allemand Volkswagen a été reçue ce 8 mars par le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb pour entamer les négociations sur le projet de l'implantation d'une usine de montage de véhicules du groupe Volkswagen en Algérie, par le groupe Sovac Algérie.
En présence de l'ambassadeur d'Allemagne en Algérie, cette importante délégation a exposé au ministre de l'Industrie et des Mines le projet et a exprimé le soutien du Groupe Volkswagen à la politique du gouvernement algérien de développer une industrie automobile.
Le ministre de l'Industrie et des Mines a, de son côté, exposé la vision et le cadre de l'investissement tracé par le gouvernement algérien dans le domaine de l'industrie automobile. Les négociations ont porté principalement sur les modèles qui vont être fabriqués en Algérie et les différentes étapes de concrétisation de ce projet, à savoir l'entrée en production en 2017 et l'évolution du taux d'intégration.
L'on précise que de nouvelles rencontres sont programmées pour les semaines à venir pour accélérer les négociations avec le groupe Volkswagen et démarrer le projet dans les tout prochains mois. De source proche de Sovac l'on indique que les discussions se sont déroulées dans un climat accueillant et très favorable pour l'avancement du projet. «Nous avons été chaleureusement accueilli par le ministre de l'industrie et des Mines et ses collaborateurs. Les échanges étaient constructifs. Le ministre a exprimé tout son engagement à accompagner ce projet et a même déclaré que l'Algérie ne peut pas imaginer une industrie automobile sans le géant allemand Volkswagen», a déclaré M.Mourad Oulmi, président-directeur général de Sovac Algérie. Les négociations entre le groupe automobile allemand et le gouvernement algérien atteignent donc leur phase cruciale. Après ceux des marques françaises, le dossier Volkswagen se confirme ainsi davantage et semble plus que jamais tenir la route. On rappelle que le groupe Volkswagen ambitionne, en partenariat avec son partenaire local Sovac, d'installer une usine dans la wilaya de Relizane, à l'ouest du pays. Celle-ci devra déboucher sur une production annuelle de 100.000 véhicules grâce à un investissement de 170 millions de dollars. «Il s'agit de la 3ème rencontre avec ce partenaire important et actif sur le marché algérien. Volkswagen a la volonté d'entrer dans un partenariat pour la fabrication de plusieurs types de véhicules comme Seat et d'autres marques», a déclaré à la presse le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb, à l'issue d'une rencontre qui a regroupé les deux parties au siège de son département. Jusque récemment, c'est-à-dire à l'occasion du Salon de l'équipement automobile et de l'outillage de garage (Equip Auto Algeria), Mourad Oulmi avait indiqué qu'il s'agit aujourd'hui de songer à miser sur le nouveau challenge qui se présente, c'est-à-dire celui du montage automobile.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha