LE DG D'AKBOU AUTO L'AFFIRME

"Le client sera servi en dépit de la crise"


Akbou Auto qui détient la marque chinoise Haima en Algérie, mise sur le service après-vente (SAV) et entend installer des ateliers 2S (pièces de rechange et services) à travers son réseau de 14 distributeurs. «Nous avons pas moins de 7300 véhicules de la marque Haima qui circulent actuellement en Algérie. Nous allons développer les ateliers de nos représentants à travers le territoire national en 2S afin qu'ils puissent s'adapter avec la situation actuelle du marché de l'automobile», dira Mourad Ichalalène, directeur général d'Akbou Auto. «Nous avons obtenu dans le cadre du système des quotas instauré par le gouvernement 300 véhicules pour les six prochains mois. Nous n'allons pas pour autant priver notre réseau de produits Haima. Nous sommes néanmoins conscients que cette quantité reste insuffisante. C'est pour cela que nous allons lancer dans les prochains jours cette nouvelle opération qui consiste à répondre à toutes les sollicitations de nos clients en termes de service et de pièces de rechange», dira-t-il. Selon le même responsable, il est impératif de revoir les marges bénéficiaires au profit des représentants de la marque. «Nous allons très certainement revoir à la hausse la marge bénéficiaire de nos agents, que ce soit en pièces de rechange ou en service. C'est pour cette raison que je vais aller en Chine dans quelques jours afin d'entamer des négociations avec le constructeur à ce sujet bien précis».
«Actuellement, les prix de nos véhicules n'ont pas connu d'augmentation en dépit de la grave crise que traverse le secteur. Nous avons même des véhicules qui sont disponibles pour nos clients au bout de
24 heures. Ce n'est pas le cas des autres concessionnaires. Nous avons donc jugé utile de renforcer encore davantage notre service après-vente et nos ateliers de pièces de rechange aussi bien au niveau de notre showroom central que chez nos représentants à travers le territoire national. Le but étant de répondre aux besoins des clients», conclura-t-il.