Prévisions pour le 19 Septembre 2018

 Adrar Min 26 °C Max 37 °C
30
 Laghouat Min 19 °C Max 28 °C
30
 Batna Min 16 °C Max 29 °C
47
 Biskra Min 22 °C Max 35 °C
30
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 20 °C Max 26 °C
39
 Alger Min 21 °C Max 27 °C
30
 Saïda Min 18 °C Max 26 °C
11
 Annaba Min 22 °C Max 29 °C
12
 Mascara Min 19 °C Max 28 °C
39
 Ouargla Min 25 °C Max 35 °C
34
 Oran Min 22 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 23 °C Max 34 °C
30
 Tindouf Min 21 °C Max 35 °C
34
 Khenchela Min 16 °C Max 28 °C
47
 Mila Min 18 °C Max 27 °C
47
 Ghardaïa Min 22 °C Max 32 °C
30
Accueil |Autres | Automobile |

MONTAGE AUTOMOBILE

L'iranienne Saipa sera produite en Algérie

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'iranienne Saipa sera produite en Algérie

L'on évoque la création d'un grand complexe industriel composé d'une quinzaine d'usines à Tiaret, dans l'ouest du pays.

La voiture la moins chère du marché sera produite en Algérie. C'est ce que promet le Groupe automobile multimarques Cima Motors, à l'issue de la toute dernière rencontre au sommet entre les hommes d'affaires iraniens et algériens. Soit le 2e Forum d'affaires algéro-iranien qui vient de se tenir à Téhéran. L'on évoque plusieurs accords entre le Groupe algérien Tahkout (Cima Motors) et le constructeur automobile iranien Saipa pour la création d'un grand complexe composé d'une quinzaine d'usines à Tiaret, dans l'ouest du pays. Saipa Algérie, désormais nouvelle filiale du Groupe Tahkout, aura la charge de gérer ces projets. Les deux partenaires prévoient également de réaliser des projets de sous-traitance et de fabrication de pièces de rechange comme les radiateurs et les plaquettes de freins pour la marque Saipa ainsi que d'autres marques. L'on croit savoir que ce sont les ingénieurs iraniens de Saipa qui chapeauteront les usines ainsi que la formation du personnel. Le taux d'intégration annoncé étant de 40 à 45%. Un pourcentage qui est d'ailleurs exigé dans le futur cahier des charges régissant l'activité de fabrication automobile et qui sera atteint bien avant le délai de cinq années, est-il indiqué. Le partenaire algérien possèdera 75% du capital de la future société Saipa-Algérie contre 25% pour le partenaire iranien, selon Ahmed Ismaili, directeur du projet Saipa-Algérie au sein du constructeur iranien. Ces investissements permettront la création de 1380 emplois directs ainsi que des milliers d'emplois indirects. «Tout est fin prêt pour démarrer la fabrication des modèles Saipa, dès 2017», avait déclaré Bilal Tahkout, vice-président de la concession multimarques Cima Motors, à la faveur du dernier Salon international de l'automobile d'Alger. Le même responsable ayant ajouté que pas moins de cinq modèles de la marque iranienne seront concernés par ce projet. «Ce projet sera d'une portée considérable pour l'économie algérienne, car le Groupe Saipa est connu mondialement et est spécialisé dans la fabrication de la pièce de rechange. A travers ce partenariat, le Groupe Tahkout ambitionne de conquérir le marché subsaharien puis africain de l'automobile» a de son côté indiqué le P-DG du Groupe, Mahieddine Tahkout.
Notons qu'un autre accord portant sur l'industrie automobile a lié le groupe privé Rahmoun au constructeur Khodro pour le montage des véhicules de cette marque en Algérie. Au titre de cet accord, deux usines seront implantées à Alger et Relizane pour fabriquer des véhicules légers. Rappelons que plusieurs projets d'installation d'usines automobiles ont été annoncés depuis quelques mois en Algérie, comme celui du Groupe Iveco à Bouira, de Hyundai Truck à Batna, des camions légers JAC dans la wilaya de Aïn Témouchent ou encore celui du Groupe VW à Relizane... La Société de production automobile (Saipa) est le second constructeur automobile iranien appartenant au ministère iranien de l'Industrie.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha