AS MOTORS ou l’intégration réussie

En matière d’intégration technologique et industrielle les deux roues donnent l’exemple. Ce dernier nous vient d’AS Motors, un spécialiste de la moto et du scooter qui vient de signer, à l’occasion d’Autowest 2017, un partenariat avec Siplast, filiale du Groupe industriel des plastiques et caoutchouc.
Les deux partenaires sont algériens et s’engagent dans la palpitante aventure d’offrir cette formidable alternative aux quatre roues, la moto, complément indispensable à la voiture en ces temps où les routes en zones urbaines sont coutumières des encombrements. Siplast assurera alors à l’industriel toute l’injection plastique. C’est Oualid Khebaba qui a présenté, au stand même de la marque qu’il représente son activité et l’ambitieux projet de réussir le montage de bout en bout de ce véhicule spécial, qu’est une vespa ou un modèle de moto au design moderne et qui respire la qualité. « Nous avons, désormais, nos propres modèles, fabriqués avec nos propres composants », assure avec enthousiasme Oualid Kheababa qui annonce que son unité de montage passe à la vitesse supérieure avec l’arrivée des machines numériques qui aident à l’usinage des engins motorisés. « Nous usinions l’intégralité de tout ce qui est métallique et de tout ce qui est plastique », ajoute le même intervenant qui précise que les produits qui sortent de la chaîne de montage en Algérie répondent aux normes de qualité et de sécurité les plus sévères au monde. Il exhibe alors, le modèle Roma, un scooter aux allures de Vespa et que la banque Société Générale propose à l’achat sous la formule du crédit à la consommation. Le prix de ce véhicule ne dépasse guère les 160 000 DA et peut revenir à 5000 DA/ mois grâce à la formule du crédit. Oualid Khababa rappelle que son entreprise a gagné le Prix de l’innovation lors de la Foire de la production nationale et ce, pour son tricycle dédié aux personnes aux besoins spéciaux. « Notre entreprise est citoyenne et cette vocation est entretenue encore aujourd’hui du fait de notre plan de développement induit par l’extension de notre site de production et le recrutement du personnel avec un effectif qui atteindra bientôt les 600 personnes in situ», souligne-t-il. AS Motors dispose de 40 points de vente et ce nombre est appelé à croître pour atteindre les 100 points de vente. L’assiette foncière qui abrite l’investissement est multipliée par 4 et permettra la fourniture du marché en motocycles avec un quota de 300 000 unités dans les cinq prochaines années, sachant que le pic des ventes des deux roues en Algérie avait atteint la barre des 140 000 unités en 2014.