Prévisions pour le 17 Decembre 2018

 Adrar Min 6 °C Max 21 °C
30
 Laghouat Min 5 °C Max 17 °C
32
 Batna Min 2 °C Max 11 °C
34
 Biskra Min 5 °C Max 21 °C
32
 Tamanrasset Min 6 °C Max 19 °C
32
 Tlemcen Min 7 °C Max 15 °C
34
 Alger Min 7 °C Max 17 °C
34
 Saïda Min 4 °C Max 13 °C
30
 Annaba Min 10 °C Max 17 °C
11
 Mascara Min 7 °C Max 17 °C
30
 Ouargla Min 7 °C Max 19 °C
32
 Oran Min 10 °C Max 18 °C
30
 Illizi Min 3 °C Max 21 °C
32
 Tindouf Min 7 °C Max 19 °C
28
 Khenchela Min 2 °C Max 12 °C
34
 Mila Min 6 °C Max 15 °C
30
 Ghardaïa Min 8 °C Max 19 °C
32
Accueil |Autres | Automobile |

RENAULT ALGERIE A AUTOWEST 2017

La victoire du «made in bladi»

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
La victoire du «made in bladi»

Renault Algérie boucle ses trois ans de production. Il annonce la Symbol diesel algérienne pour 2018. M.Armando Bendito-Espina prévoit aussi l’arrivée des premiers robots sur les chaînes de production.

Dans l’univers impitoyable des chiffres, Renault Algérie Production s’en sort avec tous les honneurs ; dans un marché toutes marques confondues, il termine l’année avec plus de 83 000 véhicules vendus dans notre pays. Toutes ces unités sont sorties de son usine de Oued Tlélat, à Oran, laquelle boucle ses trois ans de production, avec à la clé plus de 100 000 unités usinées. Ces performances sont réalisées dans un contexte de marché toujours en régression par rapport à 2016, soit - 15% La succursale Renault Algérie, appuyée qu’elle est par RAP, garde ainsi incontestablement la main sur le business automobile national grâce à l’attractivité des prix de ses voitures et conforte sa position de leader du marché pour la douzième année consécutive. C’est à l’occasion, donc, du Salon automobile de l’Ouest, Autowest 2017, que RAP célèbre son troisième anniversaire. Il fait le bilan du succès industriel et humain de son aventure made in Bladi, dont les porte-étendards sont la Symbol et la Dacia Sandero Step Way. « En seulement trois ans, plus de 100 000 véhicules fabriqués, passant de 20 000 véhicules produits en 2015, à 42 000 en 2016, pour finir cette année 2017 à 60 000 véhicules tombés de chaîne. La cadence de production atteindra les 100 000 unités/ an en 2022. Plus de 1 060 collaborateurs recrutés et formés aux métiers de l’industrie automobile, soit plus du quadruple des effectifs par rapport au démarrage, et plus de 600 emplois indirects créés. En parallèle, Renault Algérie Production, travaille avec 150 fournisseurs de services et biens, d’équipement. - 5 fournisseurs locaux accompagnent l’usine dans l’intégration locale des pièces embarquées sur nos véhicules.
Le taux d’intégration atteint désormais 30%, incluant des pièces majeures telles que les sièges et les câblages», ont rappelé MM. André Abboud et Armando Bendito-Espina, respectivement Directeur Général de Renault Algérie et P-DG de Renault Algérie Production. A l’occasion de ce 3ème anniversaire, la marque au Losange annonce le lancement prochain de la version diesel de son best-seller, Renault Symbol Dernaha Djazairia. Cette dernière embarque la nouvelle motorisation 1.5 dCi et sera proposée à la commande dès le début de l’année 2018 au prix de
1 799 000 DA. Deuxième modèle produit à Oued Tlélat, Dacia Sandero Stepway, lancée en septembre 2016 connaît pour sa part une demande considérable de la part des clients et s’est déjà hissée en 1ère position des véhicules les plus vendus de son segment en Algérie, avec près de 33 000 ventes dont 70% en diesel.
Un troisième modèle, la Clio 4, sera également lancé sur la chaîne de montage dès le début de l’année 2018.
« Les trois modèles en trois ans illustrent parfaitement la capacité des équipes à gérer une diversité de production croissante avec un vrai savoir-faire Renault », souligne M. Aramando Bendito-Espina qui annonce l’arrivée des premiers robots sur les chaînes de production. « Renault Algérie Production introduit la robotique pour la mise en place des pare-brise et lunette arrière de la Clio 4 et des différents autres modèles », précise-t-il, tout en indiquant que ces outils permettront d’augmenter considérablement la vitesse de production. Fidèle à sa réputation de pionnier de l’industrie automobile algérienne (1922), le Groupe Renault s’est engagé à contribuer davantage au développement économique de l’Algérie, en réaffirmant son objectif de production et d’atteindre un taux d’intégration locale de 45% en 2023. « Au-delà de la sous-traitance automobile, le Groupe Renault continue à participer au développement durable économique algérien en encourageant son réseau de fournisseurs mondiaux à s’engager aux côtés d’entreprises algériennes performantes. C’est le cas d’Arkas Line, armateur turc, qui vient de s’associer à Cnan-Med, acteur historique du transport maritime de marchandise et leader du marché algérien, pour réaliser des flux logistiques nécessaires à la production des véhicules à Oued Tlélat », cite M. Armando Bendito-Espina.
Renault Algérie Production travaille avec 150 fournisseurs de services et biens d’équipement. Présentement cinq fournisseurs locaux accompagnent l’usine RAP dans l’intégration locale des pièces embarquées sur ses véhicules.
Le taux d’intégration atteint désormais 30%, incluant des pièces majeures telles que les sièges et les câblages. Renault a le vent en poupe.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha