Prévisions pour le 22 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
32
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 20 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 20 °C Max 29 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 27 °C
32
 Alger Min 19 °C Max 27 °C
34
 Saïda Min 16 °C Max 28 °C
32
 Annaba Min 22 °C Max 26 °C
4
 Mascara Min 15 °C Max 29 °C
32
 Ouargla Min 24 °C Max 32 °C
30
 Oran Min 20 °C Max 30 °C
34
 Illizi Min 22 °C Max 36 °C
30
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 14 °C Max 22 °C
39
 Mila Min 17 °C Max 27 °C
12
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
34
Accueil |Autres | Contributions |

FAISONS DE LA POLITIQUE AVEC DES VALEURS

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Il est difficile de dire si c'est la politique qui a horreur des valeurs ou si, au contraire, ce sont les valeurs qui ne supportent pas de fréquenter la politique. En tout cas, on a vraiment l'impression que cela ne va pas ensemble.
Depuis toujours, les élections ont été, chez nous, sujet à interrogation. Sujet à contestation. Sujet à discorde entre ceux qui se disent du pouvoir et ceux qui se disent de l'opposition. A la limite, on dirait que cela fait partie de notre démocratie à nous où tout semble avoir un double fond. Alors comment se fait-il, qu'aujourd'hui, certains font semblant de s'étonner publiquement et d'émettre des réserves quant aux dernières législatives? Ou, pour mieux poser la question, qu'y a-t-il de nouveau qui aurait poussé ces gens-là à dire tout le mal qu'ils pensent de nos élections? N'est-ce pas qu'ils ont jusque-là vécu avec? N'est-ce pas que cela les a portés au pouvoir plus d'une dizaine d'années. Je ne dis pas qu'il ne faut pas crier au scandale, je dis simplement qu'il faut le faire honnêtement, c'est-à-dire chaque fois que cela se passe, car se taire quand cela nous arrange et nous porte au pouvoir et faire la Colomba quand cela ne nous est pas favorable, ce n'est ni honnête ni correct du point de vue politique. Cela l'est encore moins du point de vue des valeurs. En politique, de nos jours, il est devenu courant que les gens se défassent de leurs valeurs, de la bienséance et du bon sens. Toutefois, il est nécessaire de garder un tant soit peu de toutes ces belles choses pour continuer à prétendre à être socialement correct. On peut se déchirer indéfiniment en sautant d'une extrême de la logique à l'autre et s'exposer au risque de devenir la risée de la place publique. On peut accuser les autres de bénéficier de ce que nous mêmes bénéficions et provoquer les éclats de rire sur le boulevard de la République. On peut avoir les postures qu'on veut tant qu'on assume et que cela amuse, mais brandir des menaces parce qu'on n'a pas ce qu'on voulait est un mauvais comportement, tant sur le plan de politique, que sur celui des valeurs. Cela fait un manque flagrant de maturité politique. De maturité tout court. Mais pourquoi donc certains «hommes politiques» de chez nous descendent-ils si bas? Pourquoi cultivent-ils cette manie de vouloir s'accrocher à tout ce qui bouge pour en faire un fonds de commerce? A voir ce qui se dit ces jours-ci, on comprend très bien qu'il veulent s'approprier aujourd'hui un certain «Printemps arabe», comme ils se sont dépêchés de tenter une appropriation de la religion par le passé, de la démocratie tout juste hier... A croire qu'ils ne savent pas ce qu'ils veulent, ou alors c'est qu'ils ne savent pas ce qu'ils sont. Dans tous les cas, ce n'est pas cela la politique ni les valeurs.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha