Prévisions pour le 21 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 20 °C Max 33 °C
32
 Tamanrasset Min 20 °C Max 28 °C
30
 Tlemcen Min 16 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 18 °C Max 26 °C
30
 Saïda Min 16 °C Max 25 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
47
 Mascara Min 15 °C Max 26 °C
30
 Ouargla Min 25 °C Max 33 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 25 °C
34
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
32
 Tindouf Min 23 °C Max 34 °C
34
 Khenchela Min 14 °C Max 22 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 24 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 30 °C
30
Accueil |Autres | Contributions |

SAHARA OCCIDENTAL

Mohamed Abdelaziz salue "le soutien ferme et constant" de l'Algérie

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le président sahraoui Mohamed Abdelaziz a réaffirmé, samedi dernier au siège de la Présidence, au camp Chahid El Hafedh, que l'Algérie continuait à apporter un soutien ferme et inconditionnel à la cause sahraouie depuis 1975.
M.Mohamed Abdelaziz qui accueillait une délégation algérienne en visite dans les camps de réfugiés sahraouis, a précisé que l'Algérie a adopté cette position dès le déclenchement de la Révolution de Novembre 1954 en s'engageant en faveur des différentes causes justes et du droit à l'autodétermination des peuples en lutte à travers le monde à l'instar de la Palestine et contre l'Apartheid.
Il a souligné que l'Organisation des Nations unies a toujours affirmé le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance et appelé à la concrétisation de ce principe.
Il a également rappelé que l'Union africaine a, de son côté, pris en charge la question sahraouie depuis les années 1970, en appelant également au respect du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et au respect des frontières héritées de la colonisation. L'Union européenne et les pays non-alignés ont aussi soutenu ces droits mais le gouvernement marocain n'a fait cas d'aucune de ces positions, a-t-il dit. «Nous avons mené, pendant 16 ans, une lutte armée contre le Maroc et l'avons contraint d'aller vers une solution pacifique», a encore rappelé le président sahraoui, ajoutant que «les Nations unies ont organisé un référendum et créé à cet effet la Minurso». «Nous avons accepté le cessez-le-feu mais le gouvernement marocain est revenu sur ses engagements et a ignoré les décisions internationales», a-t-il indiqué. Le président sahraoui Mohamed Abdelaziz a réaffirmé la disponibilité du Front Polisario à négocier, soulignant que «la paix véritable est celle qui repose sur le respect de la volonté du peuple et l'application de la légalité internationale». Le peuple sahraoui, a-t-il affirmé, «tend la main pour l'édification d'une union maghrébine où règne la tolérance, le bon voisinage et le respect mutuel». Mohamed Abdelaziz a par ailleurs, souligné que «le peuple sahraoui ne fléchira pas et ne renoncera pas à son droit à la liberté et à l'autodétermination. Il poursuivra sa lutte par des moyens pacifiques et le cas échéant par les armes pour défendre sa cause».
Il a en outre appelé les Nations unies à prendre les mesures nécessaires par la mise en oeuvre de ses engagements concernant la décolonisation au Sahara occidental et en permettant au peuple sahraoui d'exercer son droit inaliénable à l'autodétermination à travers l'organisation d'un referendum libre et juste. Il a exprimé la reconnaissance du peuple sahraoui aux pays frères et amis pour leur soutien, à leur tête «un grand pays, l'Algérie».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha