TRAUMATISMES OCULAIRES DE L'ENFANT

Quand la fête est gachée

A l'approche du Mawlid Ennabaoui Echarif, qui coïncide également cette année avec les vacances scolaires,période où les enfants profitent pour s'adonner à de nombreux jeux et notamment à l'utilisation d'engins pyrotechniques (pétards), il nous a semblé propice d'attirer l'attention des parents sur les dangers liés à l'utilisation de ces «bombes» et les conséquences souvent graves occasionnées au niveau des yeux de leurs enfants, mais aussi et surtout les sensibiliser pour la plus grande vigilance.
Quelques chiffres: Il faut savoir que les traumatismes représentent 50% des cécités monoculaires (d'un oeil) de l'enfance.
-On note une nette prédominance chez les garçons (trois à six garçons pour une fille).
Les lieux habituels de survenue de ces traumatismes sont: * La maison (en particulier dans la cuisine où l'on rencontre des objets tranchants) *L'école (mines de crayon ou stylo, ciseaux, jeux divers) *La rue: avec une multitude d'objets divers aussi dangereux les uns que les autres. Nous signalerons une recrudescence accrue de ces traumatismes lors d'événements religieux: Aïd, Mawlid Ennabaoui au cours desquels les enfants s'adonnent à des jeux avec des engins pyrotechniques (pétards)
Gravité des traumatismes chez l'enfant:
-Après traumatisme, l'acuité visuelle résiduelle est souvent inférieure à 1/10 dans 32 à 75% des cas. Il existe un risque majeur d'amblyopie (réduction notable de vision de l'oeil blessé). -On note aussi très souvent dans les suites de traumatisme, une perte de la vision binoculaire (perte de la synergie visuelle) il y a un risque important de survenue de complications oculaires graves: décollement de rétine (qui représente 40% des décollements de rétine de l'enfant). Glaucome (de survenue régulière). Que faut-il faire devant un traumatisme de l'enfant?
-En cas de traumatisme oculaire, toujours interroger sur les circonstances de survenue:
Si projection de produit chimique: Agir immédiatement Faire sur les lieux même de l'accident un lavage immédiat et abondant au sérum physiologique ou à défaut à l'eau propre, jusqu'à ce que le PH =7; ce lavage pourra être fait par une personne avertie dans l'entourage du traumatisé;
- ne pas oublier le lavage des culs-de-sac et éverser la paupière supérieure à la recherche d'un corps étranger. Mais il est impératif de faire examiner l'enfant par un spécialiste qui décidera de la conduite à tenir: l'ophtalmologiste décidera de l'hospitalisation si apparition de signes de gravité:blanchissement de la conjonctive ou de la circonférence limbique, hypertonie oculaire (oeil dur),hémorragie intraoculaire (hyphéma abondant ou hémorragie vitréenne)
Particularités de l'examen chez l'enfant traumatisé: -examen difficile en cas de traumatisme.
Ne pas toucher l'enfant au départ, l'entourage pourra se contenter de faire l'inspection et, la recherche du reflet pupillaire donne une idée de la gravité du traumatisme. L'examen de l'enfant se fera par un spécialiste en ophtalmologie qui fera un état des lésions initiales par un examen avec une lumière faible. Il pourra recourir à l'examen spécialisé sous anesthésie générale en cas de doute. On note malheureusement souvent un retard du diagnostic car l'enfant cache l'accident, ou alors à cause de la sous- estimation du traumatisme par les parents, ce qui conduit à une aggravation des lésions. Un médecin qualifié va d'abord s'intéresser à éliminer un traumatisme perforant qu'on suspecte en cas de: -énophtalmie (l'oeil paraît plus petit ou enfoncé comparé à l'autre),chémosis (enfilement du blanc de l'oeil),déformation pupillaire (qui perd sa forme arrondie habituelle), apparition d'une protrusion uvéale (iris visible à travers la plaie). Il est bien entendu qu'en cas de traumatisme perforant, ce qui est malheureusement très fréquent avec les engins pyrotechniques (pétards), le pronostic est souvent mauvais. En effet, on se retrouve souvent face à des lésions graves de type: plaie de cornée ouverte, plaie cornéo-sclérale plus étendue, voire un éclatement du globe oculaire. Devant cette situation, l'évacuation urgente en milieu spécialisé s'impose en vue d'un traitement adéquat. Recommandations: enfin, comme nous sommes à quelques jours du Mawlid Ennabaoui, nous recommandons la plus grande vigilance aux parents afin d'éviter la survenue d'accidents qui très souvent compromettent de façon définitive la fonction visuelle de leurs enfants.