Accueil |Autres | Contributions |

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS STATISTIQUES DE L'OMT

L'opération démarre à Alger

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Faire de l'Algérie une destination touristique d'excellenceFaire de l'Algérie une destination touristique d'excellence

Des membres du gouvernement, des ambassadeurs et des représentants des associations étaient présents à cette rencontre.

Le décor s'y prêtait merveilleusement bien, le Palais des congrès de Club des pins, à Alger, était le lieu idéal pour abriter cette cérémonie officielle, le 14 février dernier, pour le lancement du Programme de renforcement des capacités statistiques de l'OMT. Présidée par le ministre de l'Aménagement du territoire du Tourisme, et de l'Artisanat Abdelouahab Nouri, en compagnie de Taleb Rifaï, secrétaire général de l'Organisation mondiale du tourisme, cette cérémonie a vu la présence de nombreux membres du gouvernement, des ambassadeurs, des cadres de l'Etat, des représentants des associations professionnelles et des partenaires sociaux.
L'Organisation mondiale du tourisme a jeté son dévolu sur l'Algérie pour l'organisation des ateliers régionaux du programme de renforcement des capacités statistiques des pays de la région. Elle en sera de ce fait le pôle régional pendant trois années, 2017, 2018, 2019. La troisième année sera celle d'un séminaire régional de clôture consacré au dernier atelier. Par ce programme, il est attendu la formation d'une sélection d'experts nationaux des pays des régions de l'Afrique du Nord et de l'Ouest, à la méthodologie statistique, telle que recommandée par les Nations unies.

Le choix de l'Algérie n'est pas le fruit du hasard
Le choix de l'Algérie n'est pas le fruit du hasard ou un choix subjectif, mais bel et bien une consécration du «saut qualitatif» qu'a connu l'Algérie dans le secteur du tourisme, comme ne manquera pas de le souligner Abdelouahab Nouri, ministre en charge du Tourisme, dans son discours inaugural. Il ne manquera pas à cette occasion de rappeler que le programme ambitieux décliné à travers le Schéma directeur national d'aménagement touristique, que s'est tracé le secteur du tourisme à l'horizon 2030, s'inscrit dans le vaste programme de développement pour lequel le président de la République accorde un intérêt particulier.
Abdelouahab Nouri, qui présidait le lancement officiel de ce Programme de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), a assuré que celui-ci qui s'étend sur les trois prochaines années, permettra de former un groupe d'experts dans le domaine de la méthodologie statistique telle qu'elle a été définie et recommandée par les Nations unies. Un système de statistiques fiables est le fondement pour une évaluation juste des actions réalisées et ajuster celles à venir. Il représente, dira-t-il, «un facteur essentiel pour améliorer le système de données de tous les pays afin de doter les administrations publiques et le secteur économique d'informations exactes, notamment pour ce qui a trait à la situation démographique, sociale, économique et culturelle dans le cadre du «développement durable du tourisme»». Il est, du reste, de l'intérêt des pays de la région de «procéder au développement de leurs systèmes statistiques en adéquation avec les recommandations de l'OMT en observant le respect des règles fondamentales établies par le comité des statistiques des Nations unies pour mettre au point un système informatique efficace» comme le rappellera, à juste titre le ministre de l'Aménagement du territoire, du Tourisme et de l'Artisanat.
Pour sa part, Taleb Rifaï, secrétaire général de l'Organisation mondiale du tourisme, dans un discours à la fois émouvant dans son introduction et concis dans l'état des lieux qu'il fera du tourisme africain et de son apport au 'développement durable'', saluera l'avancée du tourisme algérien malgré un contexte et des épreuves difficiles vécues pendant de longues années et ce «grâce à la clairvoyance du président Bouteflika». Il réitérera «l'engagement de l'OMT à consolider le partenariat avec l'Algérie» pour faire de cette dernière «une destination touristique d'excellence» et évoquera «l'importance de la mise en place d'une plate-forme de travail en vue du renforcement des investissements et de la coopération avec les pays voisins». Il saluera le soutien fort de l'Algérie, peuple et institutions, à la Tunisie au moment où cette dernière a connu de dures épreuves liées au terrorisme.

Une organisation excellente
Pour sa part, Madame Elcia Grandcourt, directrice générale du Programme régional pour l'Afrique à l'OMT, évoquera la mise en place d'ateliers de travail sur une période de trois ans. L'objectif de ces ateliers est de «consolider les compétences des personnels des administrations publiques dans le domaine du tourisme, des bureaux nationaux des statistiques et des banques centrales».
Par ailleurs et en marge de sa rencontre avec Taleb Rifaï, Abdelouahab Nouri a mis en relief l'intérêt de «tirer profit de l'expérience de l'OMT dans le domaine de la formation afin de construire une destination touristique d'excellence, dans un cadre de sécurité retrouvée».
L'organisation de cet événement international de grande envergure a été également l'occasion d'admirer une exposition de produits d'artisanat. 21 artisans ont été mobilisés par l'Anart et les Chambres de métier pour faire valoir la qualité et l'authenticité de l'artisanat national. Ces produits ne manqueront pas de susciter l'intérêt des visiteurs et l'admiration pour autant de talent et de savoir-faire dans le domaine. Cette manifestation dont l'organisation a été excellente, de l'aveu de tous, a mobilisé de nombreux cadres de l'institution ministérielle en charge du tourisme ainsi que ceux de l'Office national du tourisme et de l'Anart.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha