Adrar Min 7 °C Max 20 °C
33
Laghouat Min 5 °C Max 16 °C
33
Batna Min 3 °C Max 12 °C
27
Biskra Min 10 °C Max 21 °C
33
Tamanrasset Min 6 °C Max 19 °C
33
Tlemcen Min 7 °C Max 20 °C
33
Alger Min 9 °C Max 19 °C
31
Saida Min 7 °C Max 17 °C
33
Annaba Min 10 °C Max 18 °C
29
Mascara Min 7 °C Max 17 °C
33
Ouargla Min 6 °C Max 19 °C
33
Oran Min 7 °C Max 19 °C
20
Illizi Min 4 °C Max 18 °C
33
Tindouf Min 8 °C Max 22 °C
33
Khenchela Min 3 °C Max 12 °C
27
Mila Min 4 °C Max 12 °C
27
Ghardaia Min 7 °C Max 18 °C
33
Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Les SGP sur le qui-vive

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

On croit savoir que depuis que l´Inspection générale des finances a vu ses missions renforcées pour un meilleur contrôle des dépenses publiques à travers un élargissement de ses capacités d´intervention au secteur économique et sa dotation de moyens plus efficaces d´investigation et de contrôle, plusieurs SGP sont sur le qui-vive. Et pour cause, il semblerait que ces SGP auraient beaucoup de choses à se reprocher, notamment dans le cadre de la privatisation des entreprises. En outre, selon des sources, le nombre de SGP devrait être réduit à l´orée du processus de privatisation. Il devrait être porté à 15, soit l´équivalent des ministères en charge de la relance de l´économie.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha
  • Envoyer par email à un ami Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable