Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

François Hollande a froissé les footballeurs

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les confessions de François Hollande dans Un président ne devrait pas dire ça. Les secrets d'un quinquennat, continuent d'irriter divers milieux. Hier, c'était au tour de Zinedine Zidane de réagir aux propos sur les footballeurs. «Ces mots ne me plaisent pas. Oui, ces paroles me dérangent», a dit l'entraîneur du Real Madrid. «Il faudrait toutefois savoir ce que le président a dit exactement. Mais tous les propos utilisés, en général, par les politiques sur les footballeurs ou sur un joueur, en particulier, me gênent. Je ne partage pas ces opinions», a-t-il ajouté. Sa réaction, citée par RMC Sport et BFMTV, fait référence à Karim Benzema, joueur du Real ciblé par le Premier ministre, Manuel Valls, et Hollande en personne. Dans le livre, il évoque Benzema, pour dire que «moralement, ce n'est pas un exemple» et tacle tous les footballeurs qui doivent «prendre des cours de musculation du cerveau». Réponse d'une star de la génération 1998, Emmanuel Petit: «On n'a pas la chance de faire l'ENA. Mais je donnerais bien des cours de musculation du cerveau, et même de probité, à la classe politique. Notamment dans l'honnêteté intellectuelle, (et) l'honnêteté tout court.»

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha