Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Les problèmes de voisinage sont la première cause des violences

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Une enquête menée entre 2009 et 2016 au niveau du service de médecine légale du Centre hospitalo-universitaire (CHU) Nedir-Mohamed de Tizi Ouzou fait ressortir que les problèmes de voisinage sont la première source de la violence en Algérie, rapporte le site Algéri-Focus. Lorsque les enquêteurs ont planché sur les motifs ayant entraîné des coups et blessures volontaires aux victimes hospitalisées, ils ont découvert que les problèmes de voisinage arrivent en tête avec 2 939 victimes, suivis par la provocation verbale avec 2 615 cas, les problèmes familiaux avec 1 971 victimes, le vol avec 1 928 victimes et les problèmes de circulation et de stationnement avec 1 026 cas. Le reste des cas est lié à des agressions en état d'ivresse, à des problèmes de travail, de justice, d'argent, scolaires et autres, a indiqué à ce sujet le Pr Brahim Boulassel qui a révélé les résultats de cette enquête sociologique et médicale à la fois à l'occasion du 6e Congrès national de psychiatrie abrité par l'Etablissement hospitalier spécialisé (EHS) Fernane-Hanafi de Oued Aïssi.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha