Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Danger sur le Parc national du Djurdjura

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Ayant eu vent de la construction d'un nouveau stade sur les terres du Parc national du Djurdjura au lieudit Tighzert, des citoyens jaloux de la protection de l'environnement dénoncent, s'insurgent et avertissent contre les dangereuses conséquences d'un pareil projet. Pendant ce temps, l'ancienne infrastructure, le stade d'Aswel pour ne pas le citer, constitue une véritable plaie sur le corps de cette montagne à l'écosystème fragile et délicat, sans aucune étude d'impact en amont. Sommes-nous condamnés à reproduire les mêmes erreurs dans notre pays? Pourquoi dépenser encore des sommes faramineuses à défigurer la montagne là où la sagesse recommande simplement la réhabilitation de l'ancien stade d'Aswel? Aussi, des associations, acteurs de l'environnement, sportifs, visiteurs, citoyens et montagnards du Djurdjura, s'opposent à ce projet calamiteux qui ne fera que porter atteinte à la faune et à la flore locales, patrimoine de tous les Algériens, voire de l'humanité tout entière, et demandent aux autorités concernées d'y renoncer définitivement.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha