Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Des anti-cholestérol coûteux réduisent le risque cardio-vasculaire

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Une nouvelle classe d'anti-cholestérol, très coûteux, a nettement réduit le risque d'infarctus et d'attaque cérébrale chez des personnes souffrant d'athérosclérose, révèle une étude publiée cette semaine. Il s'agit de la recherche «la plus rigoureuse menée à ce jour» pour mesurer les effets thérapeutiques de ce médicament, le Repatha, par un groupe américain, Amgen. Chez les sujets traités pendant 26 mois avec le Repatha, le risque global de mortalité cardio-vasculaire, d'accident vasculaire cérébral (AVC), d'hospitalisation pour l'angine de poitrine ou un pontage coronarien, a diminué de 15% par rapport à ceux ayant reçu un placebo. Les chercheurs ont également constaté une réduction de 25% du risque de mortalité cardio-vasculaire, d'infarctus ou d'AVC graves après la première année de l'essai clinique, mené de 2013 à 2015, dans 49 pays, auprès de 27 564 patients âgés de 63 ans en moyenne, dont 75% d'hommes. Le risque spécifique d'infarctus a diminué de 27% et de 21% pour les AVC, ont observé les chercheurs.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha