Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Wali Kane Wi diruhen...

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

C'est la directrice de la Maison de la culture de Tizi Ouzou, Goumeziane Nabila qui a reçu la médaille du Mérite national au rang de «Athir» décernée par le président de la République à plusieurs artistes dont Lounis Aït Menguellet. Contrairement à ce qui a été annoncé dans notre édition d'hier, cette médaille au maître de la chanson kabyle Lounis Aït Menguellet n'a pas été reçue par sa fille comme rapporté par notre journaliste. La cérémonie de remise des prix tenue dimanche dernier à l'opéra d'Alger s'est déroulée en l'absence du concerné. La direction de L'Expression s'excuse auprès de l'artiste et même des lecteurs pour cette malencontreuse confusion. Aït Menguellet qui a célébré ses 50 ans de carrière cette année va prochainement sortir son nouvel album, que ses fans attendent avec impatience. Du haut de ses 67 ans, Lounis reste égal à lui- même, un homme humble et digne. Merci pour votre compréhension Lounis.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha