Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

La "débouchouaribisation" continue au ministère de l'Industrie

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le ministre de l'Industrie et des Mines a mis fin aux fonctions de deux haut cadres de son département. Il s'agit du directeur général chargé de la promotion de l'investissement, Ammar Agadir et Hassane Hayati, directeur général de l'Agence nationale des activités minières. Les deux responsables remerciés seront remplacés à leur poste par des intérimaires, dans l'attente de nouvelles nominations. Ces limogeages qui ressemblent à une véritable «débouchouaribisation» du département de l'industrie et des mines, intervient quelques jours après la fin de fonctions de cinq hauts cadres du ministère. Il s'agit de Mohamed Tahar Bouarroudj, directeur général des mines, Ali Oumellal et Haddouche, respectivement directeur général et directeur du secteur public marchand, Bouyahiaoui Sihem, l'inspectrice générale du ministère de l'Industrie et des Mines, ainsi que Mebarki Mohammed, directeur général au niveau du même ministère. Du jour au lendemain donc, tout ce qui a été réalisé par l'équipe Bouchouareb est remis en cause.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha