Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Universités privées: les doutes de Hadjar

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

S'exprimant en marge des travaux de la Conférence nationale des universités, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar s'est montré très peu enthousiaste quant à l'idée des universités privées. Hadjar a indiqué que sur les 30 personnes ayant retiré le cahier des charges pour créer des universités, seules six personnes ont déposé leurs demandes, selon le ministre, mais, il ajoute que «l'obtention de l'agrément n'est pas évidente». Il a également précisé, comme pour marquer sa réticence:
«La capacité d'accueil des trois universités ne dépasserait pas les 1000 étudiants», c'est dire que ces universités sont loin du problème de surcharge, encore moins de celui de la qualité de la formation.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha