Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

Les Algériens et la mobilité interne

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Plus de 675.000 personnes ont effectué un mouvement de wilaya à wilaya en Algérie durant les 10 dernières années. C'est ce qui a été rapporté dans un rapport du Conseil national économique et social (Cnes) qui a traité de la période s'étalant entre 1998 et 2008. En somme, d'après cette source, 12 wilayas se sont distinguées entre 1998 et 2008 par les mouvements de leurs populations. Les données récoltées par les enquêteurs du Cnes ont démontré que quatre wilayas sont devenues attractives: Adrar, Chlef, Alger et Guelma. Ces wilayas ont accueilli de nombreux Algériens qui s'y sont installés aprés avoir quitté leurs régions natales. Selon ce rapport, les wilayas qui ont connu les plus importants déplacements de leurs populations sont: Béjaia, Tiaret, Tizi-Ouzou, Djelfa, Sétif, Al-Bayad, Khenchela et Mila.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha