Accueil |Autres | De Quoi j’me Mêle |

PLF: des documents administratifs payants en 2018

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le projet de loi de finances 2018, actuellement en débat au niveau de l'Assemblée populaire nationale (APN), prévoit d'imposer des taxes sur la délivrance de certains documents administratifs, notamment pour les citoyens établis à l'étranger. Ainsi, les citoyens algériens vivant dans des pays étrangers devront s'acquitter d'une somme équivalent à 200 dinars pour pouvoir établir un certificat de vie ou un certificat de célibat. Une somme de 500 dinars sera également exigée pour l'établissement d'une attestation d'hébergement ou d'accueil, selon ce que prévoit le texte de loi, alors que l'obtention d'une copie traduite du livret de famille ou le renouvellement d'un livret de famille perdu coûtera 2000 dinars. Des taxes sont également prévues pour l'achat des véhicules neufs. Ainsi, l'achat d'un véhicule neuf coûtant plus de 3,5 millions de dinars (350 millions de centimes) obligera son acquéreur à s'acquitter d'une taxe de 250 000 dinars (25 millions de centimes), tandis que l'acquisition d'un véhicule d'une valeur équivalente ou supérieure à 6 millions de dinars (600 millions de centimes) passera par une taxe s'élevant à 500 000 dinars (50 millions de centimes).

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha